LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le philosophie est-il notre contemporain ? Dysmnésies, amnésies, hypermnésies >>


Partager

Fixation et conservation de la mémoire

Philosophie

Aperçu du corrigé : Fixation et conservation de la mémoire



Publié le : 11/5/2012 -Format: Document en format HTML protégé

Fixation et conservation de la mémoire
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Fixation et conservation de la mémoire




L'oubli peut encore résulter, soit passivement de la désuétude (loi d'effacement: l'oubli, d'abord rapide. continue de grandir, mais d'une façon de plus en plus lente (Fig. 21), soit activement, de la destruction du sourenir. Dans les deux cas, la rapidité et la réalité de l'oubli sont liées à la désagrégation des touts dont font partie les souvenirs. On n'oublie pas tout ce que l'on veut, ni aussi facilement que l'on veut. Il y a même des cas où l'oubli est impossible, à savoir les cas où le souvenir est incorporé à des structures solidement articulées et constamment évoquées...




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2103 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Fixation et conservation de la mémoire" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit