Foi et raison: qu'est-ce que croire ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Justice et démocratie Critiques de la religion ? >>


Partager

Foi et raison: qu'est-ce que croire ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Foi et raison: qu'est-ce que croire ?



Publié le : 27/7/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Foi et raison: qu'est-ce que croire ?
Zoom

 

Croire, c'est Adhérer à une idée sans preuves suffisantes. La croyance est subjectivement suffisante et objectivement insuffissante.

En revanche, Savoir, c'est admettre (subjectivement) une idée prouvée objectivement d'une manière suffisante. Le savoir est du domaine de la connaissance objective.

On a le droit de croire, mais à la condition expresse d'éviter de croire que l'on sait; c'est à dire qu'il nous faut savoir que l'on croit. Si la croyance devient certitude que l'on sait, commence le fanatisme...

 



Le sujet, de Descartes à Hegel, n'est qu'une abstraction qui ôte à l'existence son existence : tel est le point de départ de la révolte de Kierkegaard contre le rationalisme.  La conversion à l'existence est l'acte par lequel le peseur subjectif se détourne de l'universalité des règles de la raison uniformisant les règles de vie, pour se penser comme individu, « être particulier existant, qui prend la décision absolue sur le plan de l'existence « (« Post-Scriptum... «). La vérité de l'existence humaine est toute entière dans le sens que lui assigne le choix subjectif de l'individu. Si chez l'animal, l'espèce est plus importante que l'individu, car celle-ci impose en quelque sorte à celui-là ses règles. Chez l'être humain, l'individu prévaut sur l'espèce qui ne décide pas pour lui. L'individu doit choisir pour son propre compte sans pouvoir se dérober. L 'homme n'a donc pas un existence spéculative mais concrète et c'est dans et par cette confrontation concrète aux « possibles « que l'homme donne forme à sa singularité et devient par là même un « individu «. Mais l'individu paie cette liberté du choix par l' « angoisse « qui est sentiment de malaise devant l'inconnue de la possibilité. L'existence est possibilité cad « angoisse «. Et c'est cette vérité subjective que recherche Kierkegaard dans les « Etapes sur le chemin de la vie «.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Foi et raison: qu'est-ce que croire ?
Corrigé de 4108 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Foi et raison: qu'est-ce que croire ? " a obtenu la note de : aucune note

Foi et raison: qu'est-ce que croire ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit