NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Jean Duvignaud écrit dans «La planète des jeu ... On constate que la jeunesse actuelle semble a ... >>


Partager

François MAURIAC écrit dans son livre, « Le jeune homme » : «Un jeune homme est une immense force inemployée, de partout contenue, jugulée par les hommes mûrs, les vieillards. Il aspire à dominer et il est dominé, toutes les places sont prises, toutes les tribunes occupées. Il y a le jeu sans doute et nous jetons à la jeunesse un ballon pour qu'elle se fatigue. » Vous discuterez cette pensée en montrant si vous partagez ce point de vue ou si, au contraire, vous croyez que la jeunesse exerce déjà des responsabilités et un pouvoir.

Littérature

Aperçu du corrigé : François MAURIAC écrit dans son livre, « Le jeune homme » : «Un jeune homme est une immense force inemployée, de partout contenue, jugulée par les hommes mûrs, les vieillards. Il aspire à dominer et il est dominé, toutes les places sont prises, toutes les tribunes occupées. Il y a le jeu sans doute et nous jetons à la jeunesse un ballon pour qu'elle se fatigue. » Vous discuterez cette pensée en montrant si vous partagez ce point de vue ou si, au contraire, vous croyez que la jeunesse exerce déjà des responsabilités et un pouvoir.



document rémunéré

Document transmis par : badr48752


Publié le : 22/2/2011 -Format: Document en format HTML protégé

François MAURIAC écrit dans son livre, « Le jeune homme » : «Un jeune homme est une immense force inemployée, de partout contenue, jugulée par les hommes mûrs, les vieillards. Il aspire à dominer et il est dominé, toutes les places sont prises, toutes les tribunes occupées. Il y a le jeu sans doute et nous jetons à la jeunesse un ballon pour qu'elle se fatigue. » Vous discuterez cette pensée en montrant si vous partagez ce point de vue ou si, au contraire, vous croyez que la jeunesse exerce déjà des responsabilités et un pouvoir.
Zoom

La citation pose le problème de la jeunesse et de sa responsabilité. Quel est son rôle dans la société? Nul, répond Mauriac : « les places sont prises «. Une contradiction rend cette inutilité dramatique : tout pousse le jeune homme à agir, « une immense force« l'anime, «il aspire à dominer« et tout le contraint. Pour lui permettre de supporter cette situation pénible, les adultes offrent à la jeunesse toutes sortes de distractions, de jeux qui émoussent la force vive.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 777 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "François MAURIAC écrit dans son livre, « Le jeune homme » : «Un jeune homme est une immense force inemployée, de partout contenue, jugulée par les hommes mûrs, les vieillards. Il aspire à dominer et il est dominé, toutes les places sont prises, toutes les tribunes occupées. Il y a le jeu sans doute et nous jetons à la jeunesse un ballon pour qu'elle se fatigue. » Vous discuterez cette pensée en montrant si vous partagez ce point de vue ou si, au contraire, vous croyez que la jeunesse exerce déjà des responsabilités et un pouvoir." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit