NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< NIETZSCHE: Amour et musique Leibniz: Dieu ne fait rien hors de l'ordre e ... >>


Partager

Freud: Inconscient et maîtrise de soi

Philosophie

Aperçu du corrigé : Freud: Inconscient et maîtrise de soi



Publié le : 17/4/2009 -Format: Document en format HTML protégé

	Freud: Inconscient et maîtrise de soi
Zoom

Dans le début du texte, Freud montré déjà que l’on ne sait pas ce qui se passe dans notre psychique, que l’on n’est pas conscient de toute notre activité psychique. La première phrase est l’énoncé de la thèse.
 En effet, Freud dit : « Le psychisme en toi ne coïncide pas avec ce dont tu es conscient ; ce sont deux choses différentes que quelque chose se passe dans ton âme et que tu en sois par ailleurs informé «. Par la première partie de la phrase, il veut dire que le psychique et le conscient ne forment pas qu’un mais que le conscient n’est qu’une partie (infime) du psychique en nous. Dans la seconde partie de la phrase, il insiste sur le fait que tout ce que produit l’activité psychique n’est pas forcément perçu par la conscience mais que l’on en est « par ailleurs informé «, c’est-à-dire par les maladies d’une part puis par la psychanalyse d’autre part. L’idée de l’auteur est qu’il existe dans notre psychique deux « parties « différentes : le conscient et l’inconscient psychique; l’inconscient s’exprimant par ses effets : les maladies, les rêves, la névrose, la psychose… Selon lui, le moyen de remonter de ces effets à leur cause(s) est la psychanalyse.
 Cette première étape nous amène à nous poser la question suivante : peut-on se contenter des informations que nous apporte notre conscience?
 



«Le psychique en toi ne coïncide pas avec ce dont tu es conscient ; ce sont deux choses différentes que quelque chose se passe en ton âme et que tu en sois par ailleurs informé. je veux bien concéder qu'à l'ordinaire, le service de renseignements qui dessert ta conscience suffit à tes besoins. Tu peux te bercer de l'illusion que tu apprends tout ce qui revête une certaine importance. Mais dans bien des cas, par exemple dans celui d'un conflit pulsionnel de ce genre, il est en panne, et alors ta volonté ne va pas plus loin que ton savoir. Mais dans tous les cas, ces renseignements de ta conscience sont incomplets et souvent peu sûrs ; par ailleurs, il arrive assez souvent que tu ne sois informé des évènements que quand ils se sont déjà accomplis et que tu ne peux plus rien y changer. Qui saurait évaluer, même si tu n'es pas malade, tout ce qui s'agite dans ton âme et dont tu n'apprend rien, ou dont tu es très mal informé? Tu te comportes comme un souverain absolu, qui ne descend pas dans la rue pour écouter la voix du peuple. Entre en toi-même, dans tes profondeurs, et apprends d'abord à te connaître, alors tu comprendras pourquoi tu dois devenir malade, et tu éviteras peut-être de le devenir.» Freud, freud, L'inquiétante étrangeté et autres essais, "une difficulté de la psychanalyse" 1917


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1721 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Freud: Inconscient et maîtrise de soi " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit