NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Commentaire composé: STENDHAL, Le Rouge et le ... Un journaliste remarquait récemment : « Gris- ... >>


Partager

Gandhi écrivait : «Il faut un minimum de bien-être et - de confort; mais passé cette limite, ce qui devait nous aider devient source de gêne. Vouloir créer un nombre illimité de besoins pour avoir ensuite à les satisfaire n'est que poursuite du vent. Ce faux idéal n'est qu'un traquenard. » Pensez-vous comme Gandhi que maîtriser ses besoins peut conduire au bonheur? Vous illustrerez votre réflexion, en vous appuyant sur des exemples précis tirés de votre expérience personnelle, de vos lectures ou de l'observation du monde qui vous entoure.

Philosophie

Aperçu du corrigé : Gandhi écrivait : «Il faut un minimum de bien-être et - de confort; mais passé cette limite, ce qui devait nous aider devient source de gêne. Vouloir créer un nombre illimité de besoins pour avoir ensuite à les satisfaire n'est que poursuite du vent. Ce faux idéal n'est qu'un traquenard. » Pensez-vous comme Gandhi que maîtriser ses besoins peut conduire au bonheur? Vous illustrerez votre réflexion, en vous appuyant sur des exemples précis tirés de votre expérience personnelle, de vos lectures ou de l'observation du monde qui vous entoure.



document rémunéré

Document transmis par : Jc41295


Format: Document en format HTML protégé

Gandhi écrivait : «Il faut un minimum de bien-être et - de confort; mais passé cette limite, ce qui devait nous aider devient source de gêne. Vouloir créer un nombre illimité de besoins pour avoir ensuite à les satisfaire n'est que poursuite du vent. Ce faux idéal n'est qu'un traquenard. »
Pensez-vous comme Gandhi que maîtriser ses besoins peut conduire au bonheur? Vous illustrerez votre réflexion, en vous appuyant sur des exemples précis tirés de votre expérience personnelle, de vos lectures ou de l'observation du monde qui vous entoure.
Zoom

Être heureux : voilà le but recherché par tous les hommes. Le bonheur, nous y croyons tous, nous y travaillons tous, sans savoir comment y parvenir, sans être absolument d'accord sur les moyens de l'atteindre. Qu'est-ce que le bonheur? Ce sentiment simple de bien-être qui provoque l'absence de malheur et de douleur, comme le pensaient les Épicuriens? Est-ce, au contraire, un idéal vers lequel tendraient vainement toutes nos actions? Toutes les philosophies, passées et présentes, orientales, extrême-orientales ou occidentales, se sont penchées sur cette question, se sont efforcées de définir le bonheur, en l'opposant à la satisfaction, à la joie... à toutes ces illusions de bonheur. Tous les philosophes ont proposé leur recette du bonheur, sans jamais faire l'unanimité, sans jamais convaincre l'humanité entière, qui s'interroge encore sur les moyens d'atteindre le bonheur et sur sa substance même.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1423 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Gandhi écrivait : «Il faut un minimum de bien-être et - de confort; mais passé cette limite, ce qui devait nous aider devient source de gêne. Vouloir créer un nombre illimité de besoins pour avoir ensuite à les satisfaire n'est que poursuite du vent. Ce faux idéal n'est qu'un traquenard. » Pensez-vous comme Gandhi que maîtriser ses besoins peut conduire au bonheur? Vous illustrerez votre réflexion, en vous appuyant sur des exemples précis tirés de votre expérience personnelle, de vos lectures ou de l'observation du monde qui vous entoure. " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit