LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Gaston Bachelard: Arithmétique et géométrie Arthur SCHOPENHAUER: Philosophie et Etonneme ... >>


Partager

Gaston Bachelard et le progrès des sciences

Philosophie

Aperçu du corrigé : Gaston Bachelard et le progrès des sciences



Publié le : 29/3/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Gaston Bachelard et le progrès des sciences
Zoom

 

§  Ce texte est extrait du premier chapitre de la Formation de l’esprit scientifique de Bachelard. Il présente une conception originale de la connaissance et des obstacles qui peuvent contrevenir à son objectivité. Là où la plupart des penseurs avant lui ont vu la source des erreurs de l’esprit dans l’extériorité et dans l’interaction entre l’esprit et l’extérieur, Bachelard voit dans ce texte la source d’erreur dans l’esprit lui-même, faisant du problème de la connaissance un problème interne à l’esprit lui-même.

§  C’est tout le problème de la genèse de la connaissance qui est alors mis en question dans ce texte : la connaissance est ce que l’esprit projette, et plus précisément la raison que l’esprit projette sur le réel et non ce que l’esprit reçoit passivement de l’extérieur.

§  Bachelard remet alors en cause l’hypothèse de l’esprit comme table rase, faisant de la connaissance ce qui se nourrit de l’expérience et des erreurs du passé afin de se corriger, mais voit tout de même l’esprit scientifique comme celui qui rajeunit car se délivre des préjugés passés.

§  C’est à une véritable genèse de la connaissance qui est à l’œuvre dans ce texte et qui plus est une genèse de la connaissance scientifique, de l’intérieur de l’esprit du sujet connaissant, ce qui fait de la thèse de Bachelard une thèse toute originale.

§  Comment Bachelard parvient-il à faire dans ce texte la genèse de la connaissance, faisant de la connaissance objective le fait de l’esprit lui-même et faisant naître la vérité de l’intérieur même de l’esprit ?

 

 

Ce texte peut se diviser en trois parties : du début jusqu’à « que nous appellerons des obstacles épistémologiques « ; puis de « la connaissance du réel est comme une lumière.. « jusqu’à « fait obstacle à la spiritualisation « ; enfin de « L’idée de partir de zéro pour fonder et accroître… « jusqu’à la fin.

 

 

 



Quand on cherche les conditions psychologiques des progrès de la science, on arrive bientôt à cette conviction que c'est en termes d'obstacles qu'il faut poser le problème de la connaissance scientifique. [...] En fait on connaît contre une connaissance antérieure, en détruisant des connaissances mal faites, en surmontant ce qui, dans l'esprit même, fait obstacle à la spiritualisation. L'esprit scientifique nous interdit d'avoir une opinion sur des questions que nous ne comprenons pas, sur des questions que nous ne savons pas formuler clairement. Avant tout, il faut savoir poser des problèmes. Gaston Bachelard


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2614 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Gaston Bachelard et le progrès des sciences " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit