NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Victor Hugo, Les Misérables: Le suicide de JA ... FORÊT DE CRÉCY - Colette, Les Vrilles de la v ... >>


Partager

Gérard de Nerval, Sylvie, ch. VIII.

Littérature

Aperçu du corrigé : Gérard de Nerval, Sylvie, ch. VIII.



document rémunéré

Document transmis par : Franeeois15492


Format: Document en format HTML protégé

Gérard de Nerval, Sylvie, ch. VIII.
Zoom

Je suis entré au bal de Loisy à cette heure mélancolique et douce encore où les lumières pâlissent et tremblent aux approches du jour. Les tilleuls, assombris par en bas, prenaient à leurs cimes une teinte bleuâtre. La flûte champêtre ne luttait plus si vivement avec les trilles du rossignol. Tout le monde était pâle, et, dans les groupes dégarnis, j'eus peine à rencontrer des figures connues. Enfin j'aperçus la grande Lise, une amie de Sylvie. Elle m'embrassa. « Il y a longtemps qu'on ne t'a vu, Parisien ! dit-elle. —Oh oui ! longtemps. — Et tu arrives à cette heure-ci ? — Par la poste. — Et pas trop vite ! — Je voulais voir Sylvie ; est-elle encore au bal ? — Elle ne sort qu'au matin ; elle aime tant à danser.» En un instant j'étais à ses côtés. Sa figure était fatiguée ; cependant son oeil noir brillait toujours du sourire athénien d'autrefois. Un jeune homme se tenait près d'elle. Elle lui fit signe qu'elle renonçait à la contredanse suivante. Il se retira en saluant. Le jour commençait à se faire. Nous sortîmes du bal, nous tenant par la main. Les fleurs de la chevelure de Sylvie se penchaient dans ses cheveux dénoués ; le bouquet de son corsage s'effeuillait aussi sur les dentelles fripées, savant ouvrage de sa main. Je lui offris de l'accompagner chez elle. Il faisait grand jour mais le temps était sombre. La Thève bruissait à notre gauche, laissant à ses coudes des remous d'eau stagnante où s'épanouissaient les nénuphars jaunes et blancs, où éclatait comme des pâquerettes la frêle broderie des étoiles d'eau. Les plaines étaient couvertes de javelles et de meules de foin, dont l'odeur me portait à la tête sans m'enivrer, comme faisait autrefois la fraîche senteur des bois et des halliers d'épines fleuries. Gérard de Nerval, Sylvie, ch. VIII. Vous ferez de ce texte un commentaire composé. Vous pourrez, par exemple, étudier comment l'auteur associe dans cette page les thèmes de la nature, du temps et de l'amour. Introduction L'oeuvre de Nerval est toute entière une recherche du temps perdu romantique, à laquelle l'auteur mêle, d'ailleurs, une dimension de rêve et des préoccupations mystiques, qui l'amènent à reconstruire — un peu comme un labyrinthe — son enfance passée dans le Valois (c'est l'espace évoqué ici) et les retours qu'il y fait, comme à présent, enquête du fil conducteur qui lui permettrait de combler un certain nombre de vides. Deux figures de femmes, à la fois voisines et opposées, sont au centre de cette recherche : Adrienne, une jeune fille noble, furtivement entrevue et aimée dans une fête enfantine, devenue religieuse, mais « retrouvée » en la personne d'une actrice (Jenny Colon) dont le poète est amoureux ; et Sylvie, une jeune paysanne à côté de laquelle il a grandi et qu'il a aimée, autrement, et qui représente une alternative « réelle » mais vis-à-vis de laquelle il restera aussi douloureusement en marge ! En fait, le Valois, le temps passé, perdu, reconstruit, et Sylvie s'entremêlent étroitement pour former le tissu du récit.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1743 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Gérard de Nerval, Sylvie, ch. VIII." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit