NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le célèbre acteur Louis Jouvet écrivait : « L ... « Les lettres nourrissent l'âme, la rectifien ... >>


Partager

Gérard de NERVAL, Voyage en Orient.

Littérature

Aperçu du corrigé : Gérard de NERVAL, Voyage en Orient.



document rémunéré

Document transmis par : Bryan47957


Publié le : 14/2/2011 -Format: Document en format HTML protégé

Gérard de NERVAL, Voyage en Orient.
Zoom

« Au-delà de cette mer, me disait Corinne, en se tournant vers l'Adriatique, il y a la Grèce... Cette idée ne suffit-elle pas pour émouvoir? « — Et moi, plus heureux qu'elle, plus heureux que Winckelmann 1, qui la rêva toute sa vie, et que le moderne Anacréon 2, qui voudrait y mourir - j'allais la voir enfin, lumineuse, sortir des eaux avec le soleil !
 
 Je l'ai vue ainsi, je l'ai vue : ma journée a commencé comme un chant d'Homère! C'était vraiment l'Aurore aux doigts de rose qui m'ouvrait les portes de l'Orient1 Et ne parlons plus des aurores de nos pays, la déesse ne va pas si loin. Ce que nous autres barbares appelons l'aube ou le point du jour, n'est qu'un pâle reflet, terni par l'atmosphère impure de nos climats déshérités. Voyez déjà, de cette ligne ardente qui s'élargit sur le cercle des eaux, partir des rayons roses épanouis en gerbe et ravivant l'azur de l'air qui plus haut reste sombre encore. Ne dirait-on pas que le front d'une déesse et ses bras étendus soulèvent peu à peu le voile des nuits étincelant d'étoiles ? Elle vient, elle approche, elle glisse amoureusement sur les flots divins qui ont donné le jour à Cythérée 3... Mais que dis-je? devant nous, là-bas, à l'horizon, cette côte vermeille, ces collines empourprées qui semblent des nuages, c'est l'île même de Vénus, c'est l'antique Cythère aux rochers de porphyre.
 
 Gérard de NERVAL, Voyage en Orient.
 
 
 1. Winckelmann : 1717-1768. Savant allemand et archéologue. Auteur d'une Histoire de l'Art chez les Anciens.
 
 2. Anacréon : (le moderne Anacréon). Le chansonnier Béranger fut à la poésie contemporaine de Nerval ce que Anacréon fut à la poésie lyrique grecque du VIe siècle avant J.-C. : le chantre des plaisirs du vin, de la table, de l'amour.
 
 3. Cythérée : surnom de Vénus, la déesse de Cythère. Cette île était le lieu symbolyque de l'amour.
 
 Faites le commentaire composé de cet extrait du Voyage en Orient (1851) de Gérard de Nerval. Vous pourrez, par exemple, étudier comment se fait dans le texte la fusion des éléments du rêve et de la réalité, du paysage réel et du monde mythologique.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 588 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Gérard de NERVAL, Voyage en Orient." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit