LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< ALAIN: La nécessité biologique.... La pitié est naturelle à l'homme >>


Partager

HEGEL: Conscience, volonté et humaité.

Philosophie

Aperçu du corrigé : HEGEL: Conscience, volonté et humaité.



Publié le : 9/5/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	HEGEL: Conscience, volonté et humaité.
Zoom

• Le texte est à première vue étrange : il considère que la station verticale de l'homme a en elle-même une signification.


• Faut-il l'appliquer sur le plan individuel ou sur celui de l'« espèce« ?


• Hegel montre montre le lien entre la conscience, la volonté et l'humanité: la différence de cette dernière avec l'animalité dépend avant tout de l'esprit.

Hegel ignore — par la force des choses — les données contemporaines de l'anthropologie préhistorique, mais néglige aussi toute donnée relative aux situations matérielles. Penser éventuellement à Marx et au point de vue qu'il pourrait avoir sur ce thème.



En ce qui concerne le maintien du corps, ce qui s'offre au premier coup d'oeil c'est la station droite de l'homme. Le corps animal court parallèlement au sol. La gueule et l'oeil suivent la même direction que l'échine. L'animal ne peut de lui-même faire cesser ce rapport avec la pesanteur, qui le distingue. L'opposé a lieu chez l'homme, puisque l'oeil regardant en avant, dans sa direction naturelle, fait un angle droit avec la ligne de la pesanteur et du corps. L'homme peut aussi, à la vérité, marcher à quatre pattes, et c'est ce que font les enfants. Mais, aussitôt que la conscience commence à s'éveiller, il rompt le lien animal qui l'attache au sol, il se tient droit et libre. Se tenir droit est un effet de la volonté. Car si nous cessons de vouloir, notre corps se laissera aller et retombera sur le sol. Par cela seul, la station droite exprime déjà une signification spirituelle. Le fait de se lever sur le sol, étant lié à la volonté, dépend de l'esprit et indique la liberté. Aussi a-t-on coutume de dire d'un homme qui a un caractère indépendant, qui ne soumet pas ses sentiments, ses opinions, ses projets et ses desseins à ceux d'autrui, qu'il se tient ferme sur ses jambes. HEGEL


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1526 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " HEGEL: Conscience, volonté et humaité. " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit