NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Question D'Analyse Des Textes De Sartres Muss ... La littérature de la fin du Moyen Age (XIV-XV ... >>


Partager

Héritage de l'Antiquité dans la littérature du Moyen-Âge

Littérature

Aperçu du corrigé : Héritage de l'Antiquité dans la littérature du Moyen-Âge



Publié le : 11/6/2012 -Format: Document en format HTML protégé

Héritage de l'Antiquité dans la littérature du Moyen-Âge
Zoom

J. Le Goff, dans le chapitre « le merveilleux « de son ouvrage, L'imaginaire médiéval (p.19), s'interroge sur la possibilité d'existence d'un merveilleux chrétien dans le Roman d'Alexandre et dépasse le problème d'une incompatibilité entre la suspension interpérative du monde et la vision chrétienne de celui-ci en proposant de définir le merveilleux comme un « terme précoce pour qualifier des phénomènes surprenants, préalables à la prise en compte d'une explication qui viendrait satisfaire la curiosité et supprimer l'étonnement. « Ainsi énoncé, le merveilleux serait mis en doute dès lors que l'on pourrait l'identifier et cela reviendrait à restreindre les textes à une interprétation toute entière orientée vers la présence de la morale chrétienne et de l'existence de Dieu. Christine Ferlampin-Acher dans Merveilles et topiques merveilleuses dans les romans médiévaux ( ed. Honoré Champion ) rappelle à ce titre
 que si le miraculeux, le magique, le surnaturel, le fabuleux ou encore le prodigieux supposent l'existence d'une causalité et correspondent indubitablement à des interprétations, le merveilleux reste une interrogation maintenue en suspens. C'est alors au tour de Philippe Ménard de nous éclairer, en avancant l'hypothèse d'une alliance entre le merveileux et le mystère : «  Mystère et merveilleux sont deux réalités à la fois proches et distinctes. Le merveilleux est toujours mystérieux, mais l'inverse n'est pas vrai : le mystère n'est pas forcément merveilleux. Dans la quête de l'étrange et du surprenant, le mystère, .... 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4945 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Héritage de l'Antiquité dans la littérature du Moyen-Âge" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit