LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< « Grâce à l'art, au lieu de voir un seul mond ... « Je tiens dit Duhamel, que le romancier est ... >>


Partager

----- Si à l'heure actuelle le théâtre à des moins en moins de succès, si le public le boude, c'est que le grand public, le seul qui compte, est indifférent dans son goût du spectacle […], à toutes les questions dont on s'obstine à entretenir. Au théâtre, il vient se faire des songes, non retrouver, sous sa forme prosaïque, la morne réalité. -----

Echange

Aperçu du corrigé : ----- Si à l'heure actuelle le théâtre à des moins en moins de succès, si le public le boude, c'est que le grand public, le seul qui compte, est indifférent dans son goût du spectacle […], à toutes les questions dont on s'obstine à entretenir. Au théâtre, il vient se faire des songes, non retrouver, sous sa forme prosaïque, la morne réalité. -----



Document transmis par : Babs19945


Publié le : 18/9/2010 -Format: Document en format HTML protégé

----- Si à l'heure actuelle le théâtre à des moins en moins de succès, si le public le boude, c'est que le grand public, le seul qui compte, est indifférent dans son goût du spectacle […], à toutes les questions dont on s'obstine à entretenir. Au théâtre, il vient se faire des songes, non retrouver, sous sa forme prosaïque, la morne réalité. -----
Zoom

 

 

 --------------- 

 Marcel Pagnol, avant tout connu pour ses films, débuta sa carrière littéraire comme poète puis dramaturge. Certaines de ses pièces, telles Marius eurent même un franc succès . C'est toutefois grâce au cinéma qu'il obtint sa célébrité et c'est en cinéaste qu'il est aujourd'hui avant tout considéré (la pièce Marius fut d'ailleurs adaptée au cinéma et c'est grâce au film que Pagnol entra dans le cinéma français). Ainsi, la citation qui précède est non seulement l'œuvre d'un dramaturge mais aussi celle d'un cinéaste de renom, maitrisant à la perfection le goût du spectacle du public. C'est en parfait connaisseur que M.Pagnol analyse les motivations du public se rendant au théâtre. Néanmoins, on peut s'interroger quand au but même du théâtre. En effet, les raisons qui poussent à assister à une représentation sont nombreuses: Le public vas-t-il au théâtre pour se faire des songes ou pour retrouver la réalité ? 

 Dans une première partie nous verrons en quoi le théâtre s'inspire de la réalité et, dans une seconde, en quoi cette inspiration permet de créer le songe. Enfin, dans une dernière partie, nous déterminerons les limites du théâtre avec le réel. 

 Une des questions récurrentes relatives aux caractéristiques du théâtre est de savoir si, oui ou non, l'art dramatique copie la réalité. Si cette question est propre à discussion, il est raisonnable de penser voir même d'affirmer que le théâtre s'inspire de la réalité. 

 Tout d'abord, on observe que le théâtre s'inspire du réel par, entre autres, les costumes et les décors. A de rares exceptions près, ces artifices sont destinés à copier savamment la réalité. Un gage de qualité pour un costume est de ressembler au personnage destiné à le porter, de traduire son caractère... Par exemple, dans la pièce Richard III mise en scène par Sylvain Maurice, on attribue au personnage de Richard III des habits plutôt chics mais sales, ce qui correspond bien au caractère négligé du personnage mais aussi à la réalité ( l'acteur porte un costume sobre, très courant). De plus, un bon décors doit s'inspirer de la réalité s'il veut contribuer à envouter le public, à lui faire croire inconsciemment que ce qui se déroule sous ses yeux est vrai. Il n'est pas dit que le décors doit obligatoirement ressembler le plus possible à un environnement donné, mais plutôt transcrire les mêmes impression que cet environnement. Ainsi, un metteur en scène ne reproduira pas une usine lugubre mais se contentera de créer une grande toile noire qui produira le même effet sinistre sur le public (c'est tout le principe de l'impressionnisme, qui occupe une place importante dans la littérature comme dans la peinture). 

 De même, le théâtre tire sa substance de la réalité via les acteurs et le langage. Le langage doit correspondre le plus possible aux acteurs, en particulier dans les pièces classiques. Ce caractère est notamment accentué dans la pièce les femmes savantes de Molière. Il est parfois d'une complexité extrême afin de correspondre au rang royal ou divin des protagonistes d'une pièce. C'est le cas dans les grandes tragédies Grecques ou les personnages parlent exclusivement en alexandrins, voir même dans certaines comédies. Les acteurs, quand à eux, sont réalité. Contrairement à la sculpture, la peinture, ou d'autres arts considérés comme limités par certains, le théâtre se déroule sous nos yeux, et dans l'espace. L'acteur se doit d'incarner la réalité, le plus parfaitement possible. Cette perpétuelle recherche d'affiner la ressemblance avec le personnage joué donne lieu, dans un premier temps, à des expressions telles que « se mettre dans la peau du personnage «, mais aussi, dans un contexte lourd de conséquence, à un profond mépris des comédiens qui duras longtemps: En effet, pour la société moyenâgeuse, la comédie était méprisée l'acteur considéré comme un menteur, tout comme Eugène Ionesco, paradoxalement, reprochait cette copie aux acteurs. 

 {text:soft-page-break} Enfin, le théâtre se révèle proche du réel par ses intrigues et ses personnages, notamment dans les grandes comédies. En effet, ces intrigues correspondent à des situations plausibles, contrairement aux grandes épopées qui font exception à la règle. Par exemple, dans des comédies comme le bourgeois gentilhomme ou encore l'école des femmes, les intrigues se révèlent sinon banales, du moins dénuées du caractère légendaire qui incombe aux œuvres d'Homère ou de Virgile. 

 En parallèle, les personnages, qu'ils soient bourgeois, valets ou de sang royal, sont issus de la réalité bien que souvent parodiés (mais nous reviendrons sur ce point par la suite).&nbs...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "----- Si à l'heure actuelle le théâtre à des moins en moins de succès, si le public le boude, c'est que le grand public, le seul qui compte, est indifférent dans son goût du spectacle […], à toutes les questions dont on s'obstine à entretenir. Au théâtre, il vient se faire des songes, non retrouver, sous sa forme prosaïque, la morne réalité. -----" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit