L'historien est-il homme de science ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les techniques ne sont-elles qu'une applicat ... L'Homme a-t-il un modèle? >>


Partager

L'historien est-il homme de science ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'historien est-il homme de science ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	L'historien est-il homme de science ?
Zoom

 

Pendant des siècles, l’histoire a été considérée sous un angle littéraire et apologétique. L’histoire était vue comme récit d’un passé humain, monumental, dramatique ou merveilleux. Mais plus récemment en Occident, l’histoire a voulu s’émanciper de la littérature, du voisinage de la légende et des mythes. Elle a commencé par se soucier de chronologie et d’exactitude des faits rapportés. Au XIXème siècle on a même essayé de fonder le concept de « science historique «. Pour l'histoire, ce qui importe, c'est le souci de la vérité et même de l'objectivité. Est-ce là un mouvement nécessaire ? Savons-nous mieux aujourd’hui ce qu’est l’histoire que ne le savaient les premiers historiens ? Faut-il définir l’histoire comme une science ou la considérer comme un genre qui relève de la littérature ? Qu’est-ce que l’histoire ?



D'ailleurs, s'il y avait des régularités, des lois en histoire, on changerait complètement de domaine en quittant l'histoire pour la sociologie. Trouver des lois et des régularités sociales, susceptibles de mesure statistique est l'affaire de la sociologie, et non de l'histoire. L'histoire reste l'histoire quand son objet est le passé humain dans son caractère particulier et unique. Non mesurable.   Convenons donc que l'on ne peut parler de « science historique » que par métaphore. C'est une manière d'opposer la connaissance vulgaire et non élaborée du passé, à une connaissance élaborée et qui suit une méthode. L'objectivité en histoire est seulement, en ce sens, une conduite méthodique. L'histoire est plus une connaissance technique qu'une science au sens strict du terme. Si l'on met de côté l'ambition idéologique affichée par le positivisme, l'erreur qui nous est la plus commune au sujet de l'histoire, c'est de la confondre avec ses méthodes. Ce qui est scientifique dans l'histoire, ce n'est ni l'histoire, ni son objet, mais surtout ses méthodes.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	L'historien est-il homme de science ?	Corrigé de 3089 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " L'historien est-il homme de science ? " a obtenu la note de :

5.1 / 10

L'historien est-il homme de science ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit