NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< G. BATAILLE, L'Érotisme, Deuxièmes partie (« ... Le langage nous éloigne-t-il de la réalité ? >>


Partager

Les historiens ne se bornent-ils pas à raconter des histoires ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les historiens ne se bornent-ils pas à raconter des histoires ?



document rémunéré

Document transmis par : Richards


Publié le : 20/10/2012 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Les historiens ne se bornent-ils pas à raconter des histoires ?
Zoom

 

            L’historien n’est-il pas un romancier qui s’ignore ? Si l’histoire est la connaissance du passé humain et si le passé est dépassé, n’est-ce pas dire que tout historien est condamné à inventer le passé humain ? L’histoire comme science n’est-elle pas un roman vrai, une fable authentique ? Il est vrai que le mot ‘histoire’ est polysémique. Il signifie, en son sens grec historia, enquête, recherche ; puis récit ; enfin histoire. Comment l’historien peut-il, par son étude de l’histoire-réalité, rattraper ce qui a vraiment eu lieu dans le passé ? Comment dire la réalité passée qui n’est plus autrement que par le recours à la fiction ? Ces questions pour surprenantes soient-elles reçoivent leur légitimité lorsque l’on cherche à dissocier le récit historique du roman historique. En effet, comment dissocier un manuel d’histoire d’un roman historique relatant les mêmes faits ? L’histoire est-elle un pur roman ou un savoir indispensable accédant à la scientificité des sciences humaines ? Il est donc nécessaire de questionner les conditions de possibilité pour l’histoire de se présenter comme science. L’enjeu philosophique ne porte pas seulement sur le travail effectif des historiens, il engage l’être de l’homme comme être historique, c’est-à-dire implique une redéfinition de l’homme en son humanité. 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3149 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les historiens ne se bornent-ils pas à raconter des histoires ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit