LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Pour ne plus souffrir, faut-il ne plus désir ... La thèse de HUME sur l'identité personnelle ... >>


Partager

L'homme est-il condamné à désirer ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'homme est-il condamné à désirer ?



Publié le : 27/5/2009 -Format: Document en format HTML protégé

	L'homme est-il condamné à désirer	?
Zoom

Être condamné, c'est avant tout être un prisonnier destiné à un avenir certain, un avenir sombre ou non désirable. Être condamné c'est donc ne pas avoir le choix, et courir aussi certainement que Œdipe à sa fin. Il y a un élément tragique dans la condamnation en ce sens qu'un avenir s'organise indépendamment de notre volonté, pis, contre ce que nous pouvons vouloir. Aussi, on peut se demander si l'homme vit précisément son désir comme une tragédie, comme quelque chose vers quoi il court: au risque d'un rhétorique qui emprunterait son inspiration à la logique, on peut se demander s'il est possible de ne pas désirer désirer précisément. En effet, et si après tout mes désirs me menaient tout droit vers ce que, enfin de compte, je désire le moins? En somme, y a-t-il une contradiction au sein même du désir, une contradiction qui me pousse à chaque instant à vouloir malgré moi, contre moi? Si l'on pense le désir comme un manque, certains manques singeraient donc une importance démesurée, me mettraient davantage en souffrance, au point d'être l'élément moteur qui me pousse à ma perte. Qu'on pense au fumeur qui manque de cigarette, bien qu'il ne souhaite pas au fond de lui un autre manque futur: le manque de vie. Qu'on pense au lycéen qui manque de compagnie ce soir, alors qu'il ne souhaite pas manquer son baccalauréat non plus. Il nous arrive de succomber à ce que nous envisageons dans le présent comme un bien, pourtant nous compromettons alors nos chances pour un plus grand bien à long terme. Mais cela ne nous mobilise pas assez: la mort n'incite pas le fumeur à arrêter, l'échec probable à un examen n'encourage pas pour autant le lycéen à travailler davantage. Nous désirons contre nous donc, nous désirons contre ce que nous désirons le plus au fond de nous, nous vivons cette tragédie chaque jour, au point que cet élan qui pousse à chaque moment, nous pousse tout à la fois bien souvent vers notre propre perte. En d'autre terme, l'existence humaine se fait-elle sur cette modalité tragique? 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2976 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " L'homme est-il condamné à désirer ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit