NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< l'homme est-il un etre de désir ? l'homme est-il un produit social ? >>


Partager

l'homme est-il un être dénaturé ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : l'homme est-il un être dénaturé ?



Publié le : 22/11/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	l'homme est-il un être dénaturé	?
Zoom

- L'homme est un être naturel, au sens où il a un corps et des besoins naturels.

-Mais en tant qu'être de culture, capable de développer une civilisation qui se coupe précisément des exigences biologiques primaires (notamment par le développement des sciences et des arts), l'homme peut être envisagé selon une coupure progressive par rapport à la nature originaire.

- L'origine majeure de la civilisation, chez l'homme, se situe dans le regroupement de divers individus en une communauté politique organiquement organisée, propice au développement progressif de la rationalité : la raison constitue donc une conséquence du regroupement politique des hommes.

- Or, quel lien y a-t-il entre la rationalité humaine et sa naturalité propre ? L'homme rationnel est-il un être dénaturé ? Ou bien la rationalité ne constitue-t-elle pas elle-même un élément parmi d'autres de l'essence naturelle de l'homme ?



  - L'état naturel est caractérisé par un état de guerre perpétuel : "Homo homini lupus", l'homme est un loup pour l'homme. Dans cet état, c'est la loi du plus fort qui règne entre les hommes, et de ce fait chaque individu se trouve sur le qui-vive, personne n'est jamais tranquille. Cet état d'instabilité permanente dessert les intérêts concrets des individus, qui vont décider d'abandonner le droit du plus fort, par simple calcul pragmatique.   ■ Hobbes veut être le Galilée de la science politique, par l'application des principes de la physique à la société. Il ne considère que les forces en présence, portées par les individus. L'état de nature - fiction théorique et non description historique - représente l'état des forces individuelles en l'absence de tout pouvoir politique. ■ Dans cet état, chaque individu poursuit sa conservation, poussé par trois passions fondamentales : la peur de la mort violente, la soif de pouvoir et la défiance à l'égard d'autrui (possible agresseur). Pour assurer sa sécurité, chacun dispose d'un droit illimité sur toutes choses et tout homme. C'est le droit de nature. ■ Tout est permis, jusqu'au meurtre.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2724 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " l'homme est-il un être dénaturé ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit