LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< l'homme juste peut-il être malheureux ? l'homme libre est-il celui qui n'a rien à cr ... >>


Partager

l'homme libéré du travail, n'est ce qu'un rêve ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : l'homme libéré du travail, n'est ce qu'un rêve ?



Publié le : 5/8/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	l'homme libéré du travail, n'est ce qu'un rêve 	?
Zoom

Analyse du sujet

 

●      Le sujet met en relation trois notions : l’homme, le travail, et le rêve. On s’interroge sur leur relation à travers la notion de libération.

- L’homme libéré du travail : ce serait l’homme dans le loisir ou l’inactivité : le loisir n'est pas l'inactivité, ou la paresse, mais une activité dans laquelle s'exprime une liberté. Il est l'occupation d'un temps libre.

●      Le travail : le travail est l'activité qui, reposant sur le besoin, transforme le monde extérieur pour pouvoir le satisfaire. De ce point de vue, le travail relève de la nécessité. Il est alors élément essentielle de la condition humaine. La pénibilité du travail réside essentiellement dans ce caractère non libre dans l'activité. Le travail renvoie à l'utile, il ne va donc pas sans technique, laquelle visant à adapter les moyens à la fin dans le souci d'efficacité : le plus grand résultat pour le moindre effort.

●      Un rêve : quelque chose qui ne peut se réaliser mais qui correspond à un désir. Si donc il ne s’agit « que d’un « rêve, comme l’exprime la formule restrictive du sujet, on suppose alors qu’il ne convient pas de le poursuivre.

- Présupposé du sujet : le travail serait de l’ordre de l’aliénation pour l’homme, et ne pourrait être compatible avec sa liberté totale. Il ne serait que contrainte ou obligation.

 

Problématique

           

            Le travail repose sur le besoin. A ce titre, il doit se penser en rapport à l'utile. Il consiste en effet à transformer le monde extérieur pour répondre aux nécessités de la condition humaine. Dès lors, le travail assujettit l'homme à la nécessité. Mais, alors, pour autant que le travail est une nécessité de la condition humaine, l’homme ne peut que chercher à vouloir s’en libérer, notamment par la technique. De ce point de vue, on ne travaille que pour autant que c'est nécessaire, ce qui permet alors de libérer du temps libre, du loisir, lequel étant le moment de l'expression de la nature humaine et de sa liberté épanouie. Le désir de se libérer du travail passe donc par la technique. En ce sens, l’homme libéré du travail n’est pas un simple rêve.

Cependant, un homme libéré du travail serait-il encore un homme ? En effet, la liberté doit se construire, notamment par rapport à une donné naturelle à modifier. Or, si la technique permet de modifier la réalité extérieure, seul le travail est susceptible de modifier sa propre nature afin de la libérer de ses instincts. En outre, on remarque que la technique elle-même ne suffit pas à libérer l’homme du travail dans la mesure où elle suscite son propre développement, donc un travail permanent.

Le problème qui se pose est donc celui de la nécessité du travail pour que l’homme se constitue, et du la place que la technique peut jouer à l’égard du rapport de l’homme au travail. Permet-elle de le remplacer ou bien n’instaure-t-elle pas une nouvelle finalité pour le travail ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1904 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " l'homme libéré du travail, n'est ce qu'un rêve ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit