L'homme est-il la mesure de toute chose ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< John Constable Une éducation sans contrainte est-elle possi ... >>


Partager

L'homme est-il la mesure de toute chose ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'homme est-il la mesure de toute chose ?



Publié le : 10/2/2010 -Format: Document en format HTML protégé

	L'homme est-il la mesure de toute chose	?
Zoom

L'interrogation « l'homme est-il la mesure de toute chose « est déstabilisante dans la mesure où les termes utilisés « homme «, « mesure « et « chose « appartiennent à un champ lexical vaste. Est-ce qu'il s'agit de l'homme abstrait, universel ou de l'homme en action qui parle, qui écoute et évolue dans le cadre de son travail ou de son rôle de citoyen ? La mesure, quant à elle, au-delà de l'évaluation d'une dimension ou de la modération peut désigner un critère d'appréciation c'est-à-dire que l'homme serait un étalon de toute réalité. Enfin, quoi de plus général et indéfini que le mot « chose « qui peut faire référence autant à des objets concrets qu'à des données abstraites : chaise, table mais aussi valeurs, normes, vérité, morale. Protagoras, l'un des plus célèbres sophistes du Vème siècle avant Jésus-Christ, a écrit que "L'homme est la mesure de toutes choses, pour celles qui sont, de leur existence, pour celles qui ne sont pas, de leur non-existence". Autrement dit, l'homme est le critère de tout ce à quoi il a affaire : il définit la réalité par ses perceptions et ses sensations et il crée également ses propres valeurs. Ainsi, les sophistes ont centré leur réflexion sur l'homme en le mettant au centre de toutes les questions. L'homme n'est pas soumis à une destinée qui annihile toute possibilité de décision et d'autonomie. Il ne vit pas dans un monde où il devrait se définir en fonction d'une réalité déterminée. Au contraire, c'est lui qui est l'authentique créateur du monde qui l'entoure. Si l'homme est la mesure de toute chose, il ne souffre pas de la concurrence des divinités qu'il élimine du champ de l'existence. C'est l'accord entre les hommes qui décident de leur monde, ils inventent des vérités à leur mesure.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	L'homme est-il la mesure de toute chose	? Corrigé de 1094 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " L'homme est-il la mesure de toute chose ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

L'homme est-il la mesure de toute chose ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit