NoCopy.net

l'homme n'a pas besoin de voyager pour s'agrandir. ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< l'homme moderne s'est-il trop éloigné de la ... l'homme n'a-t-il que les droits que lui donn ... >>


Partager

l'homme n'a pas besoin de voyager pour s'agrandir. ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : l'homme n'a pas besoin de voyager pour s'agrandir. ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	l'homme n'a pas besoin de voyager pour s'agrandir.	?
Zoom

Analyse du sujet:

Pour comprendre le sujet posé, il faut commencer par bien comprendre ce que peut désigner ici l'expression « s'agrandir « et le rapport éventuel avec le voyage. « S'agrandir «, c'est ici dépasser sa propre vision quotidienne du monde, percevoir que d'autres conceptions du monde existent, et en faire l'expérience. A ce titre, l'expérience du voyage  n'est pas seulement l'expérience du dépaysement mais également  la confrontation avec l'autre.

 Tout dépend de la manière dont on voyage. Il est clair que ce que Chateaubriand récuse lorsqu'il affirme que « L'homme n'a pas besoin de voyager pour s'agrandir « est que l'homme peut sortir de sa condition sans changer de place, que le changement spatial n'est pas ce qui apporte l'expérience du voyage comme sortie de soi-même. Cela nous invite à distinguer le voyage comme déplacement spatial et le voyage comme un déplacement du mode de vie, des croyances... Mais, dans la citation de Chateaubriand, ce dernier poursuit en disant, contre l'idée que le voyage serait nécessaire, que « l'homme porte en lui l'immensité «, on pourrait dire l'incommensurabilité. Par le voyage, l'homme ferait l'expérience de sa propre immensité, c'est ce que rend possible l'expérience de la lecture. Ce mouvement de retour sur soi, il nous faut, dans notre dissertation, l'éclaircir sans tomber dans une affirmation suspecte du type « tout voyage nous agrandit «.     

  On peut également porter notre réflexion dans une autre direction que celle de Chateaubriand, car il ne suffit pas d'entendre ce qu'il a voulu dire, mais d'avoir à l'égard de sa pensée une posture critique. Ceci peut se faire de deux manières : soit en affirmant que l'homme ne porte pas en lui l'immensité, soit en montrant que l'immensité ne contredit pas le besoin du voyage, à condition de définir ce que l'on entend par voyage.

 

Problématisation:

   

Si l'homme porte en lui l'incommensurabilité, au moins en capacité, l'expérience du voyage ne lui est-il pas nécessaire pour la découvrir, et en tirer des leçons pour sortir de ses propres déterminations ?

 



La culture peut aussi bien enfermer l'homme dans un ensemble de représentations culturelles que le libérer des représentations qu'il se forge par l'habitude. Rousseau, par exemple, tire les leçons du scepticisme en posant l'homme comme perfectible. L'agrandissement de l'homme se fait selon lui par l'éducation. c)             Enfin, l'expérience de la lecture atteste que l'on peut se projeter dans un ailleurs sans bouger. Or, dans la lecture, il n'y a que l'imagination du lecteur qui travaille : en lisant le lecteur fait une expérience intime, l'expérience de possibilités qu'il ne vit pas réellement mais qu'il parvient à imaginer. Cela nous pousse à chercher l'essentiel de l'expérience du voyage, non plus seulement dans une posture d'ouverture, mais dans une sorte de voyage intérieur.    3.      Définition du voyage.   a)                Le voyage suppose de la part du voyageur l'expérience d'un autre comme un autre soi-même, l'expérience d'un autre point de vue que je peux comprendre, avec lequel je peux compatir au sens de cum pathos qui signifie « souffrir avec ». Il suppose donc une faculté de transport, mais aussi de distinction.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	l'homme n'a pas besoin de voyager pour s'agrandir.	? Corrigé de 1213 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " l'homme n'a pas besoin de voyager pour s'agrandir. ?" a obtenu la note de :

10 / 10

l'homme n'a pas besoin de voyager pour s'agrandir. ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit