NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< « La cohésion sociale est due, en grande part ... « J'entends (...) par antagonisme l'insociabl ... >>


Partager

« L'homme a un penchant à s'associer, car dans un tel état, il se sent plus qu'homme par le développement de ses dispositions naturelles. Mais il manifeste aussi une grande propension à se détacher (s'isoler), car il trouve en même temps en lui le caractère d'insociabilité qui le pousse à vouloir tout diriger dans son sens. » Kant, Idée d'une histoire universelle, 1784. Commentez cette citation.

Citation

Aperçu du corrigé : « L'homme a un penchant à s'associer, car dans un tel état, il se sent plus qu'homme par le développement de ses dispositions naturelles. Mais il manifeste aussi une grande propension à se détacher (s'isoler), car il trouve en même temps en lui le caractère d'insociabilité qui le pousse à vouloir tout diriger dans son sens. » Kant, Idée d'une histoire universelle, 1784. Commentez cette citation.



document rémunéré

Document transmis par : eureelie20651


Publié le : 6/2/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
« L'homme a un penchant à s'associer, car dans un tel état, il se sent plus qu'homme par le développement de ses dispositions naturelles. Mais il manifeste aussi une grande propension à se détacher (s'isoler), car il trouve en même temps en lui le caractère d'insociabilité qui le pousse à vouloir tout diriger dans son sens. » Kant, Idée d'une histoire universelle, 1784. Commentez cette citation.
Zoom

La question mérite analyse : la thèse de l\'insociabilité de l\'homme peut -elle être admise telle quelle? On ne peut la considérer comme à l\'origine du progrès de l\'humanité que si on lui accorde le statut d\'une donnée première, propre à la nature humaine. Pour Kant, l\'insociabilité constitue ainsi l\'une des facettes de la nature humaine, par ailleurs éminemment sociable. Ces deux tendances, contradictoires en première approche, trouvent à s\'employer de deux façons différentes et peut-être complémentaires : l\'une, comme fondement de la vie collective, l\'autre, comme instrument de son dynamisme. Il faut noter cependant que la thèse d\'une insociabilité naturelle- même dans le cadre d\'une disposition ambivalente à l\'égard de la vie sociale, ne va pas de soi. Dans l\'hypothèse, discutée et discutable, d\'un état de nature antérieur à l\'état social, et d\'une dispersion originelle des individus, l\'insociabilité ne peut figurer en l\'homme qu\'à titre de simple virtualité, puisque dans les faits elle ne peut avoir de réelle signification




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3395 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "« L'homme a un penchant à s'associer, car dans un tel état, il se sent plus qu'homme par le développement de ses dispositions naturelles. Mais il manifeste aussi une grande propension à se détacher (s'isoler), car il trouve en même temps en lui le caractère d'insociabilité qui le pousse à vouloir tout diriger dans son sens. » Kant, Idée d'une histoire universelle, 1784. Commentez cette citation." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit