LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il donner à chacun selon ses besoins ? Le socialisme est-il une utopie ? >>


Partager

Les hommes peuvent-ils être tous égaux ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les hommes peuvent-ils être tous égaux ?



Publié le : 24/2/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Les hommes peuvent-ils être tous égaux ?
Zoom

Si les hommes ne sont pas naturellement tous égaux, il existe des moyens politiques pour corriger les inégalités naturelles et sociales. Pour que les hommes soient égaux, il suffit de le vouloir. Mais, est-il souhaitable que les hommes soient tous égaux ? L'égalité conduit à la négation des individualités, des talents. L'égalitarisme est une forme de totalitarisme.



( Il faut toutefois noter l'originalité de cette avancée de la Révolution : ce n'est pas l'autorité de la Loi qui fonde l'égalité mais le fait même qu'un homme soit homme, quelque soit sa naissance, ses origines, il a une valeur absolue) Toutefois, même si ce principe est très beau et constitue une avancée morale importante, ne se heurte-t-il pas à quelques limites qu'il convient de souligner ?   III- les limites de l'égalité civile.    A) Pour Marx, les « droits de l'homme », sous le voile de l'universalisme, ne sont qu'hypocrisie. En effet, l'universalisme et le coté « formel » de la déclaration donne à ceux qui sont économiquement en état d'oppression l'illusion qu'ils sont libres et partant, leur ôte la conscience de leur servitude. Les droits théoriquement reconnus à tous n'ont en réalité de contenu réel que pour les possédants qui disposent des moyens économiques de les mettre en oeuvre. Pour les autres, ils ne définissent que des droits abstraits, purement formels dont, faute de ressources, ils ne peuvent se servir. Cette égalité de droit ne serait que lettres mortes face aux inégalités sociales, l'une ne compensant pas les autres. D'où les revendications des marxistes qui plutôt que de demander le « droit de » (la liberté et l'égalité abstraites), préfèrent les « droits à » (les possibilités concrètes), avec toutefois le risque opposer, l'égalitarisme niveleur et liberticide.   B) On peut trouver une autre critique chez Bentham qui si elle part des mêmes prémisses (le problème de la distinction entre droit et fait) montre quelques problèmes selon une tout autre perspective. Pour Bentham, le problème tient à ce que « les droits de l'homme » en dissociant droit et fait deviennent « anti-légaux » : ils exposent toute loi à contestation et à la désobéissance au nom de droits intouchables ; Or toute loi étant limitation d'une liberté, faire de celle-ci un droit sacré revient à ruiner toute autorité législatrice, donc pas de lois, donc pas de liberté ni d'égalité ! L'ivresse que suscite des mots comme égalité ou liberté crée un véritable théâtre des passions où les criminels s'avancent masqués, et c'est au nom de ces idéaux que les crimes les plus sanglants de notre histoire ont été perpétrés.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2564 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Les hommes peuvent-ils être tous égaux ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit