NoCopy.net

Hume et les limites de l'entendement humain

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Alain et les fanatiques Kant : l'insociable sociabilité. >>


Partager

Hume et les limites de l'entendement humain

Philosophie

Aperçu du corrigé : Hume et les limites de l'entendement humain



Publié le : 13/5/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Hume et les limites de l'entendement humain
Zoom


 

 Ce texte est extrait de l'Enquête sur l'entendement humain, publié par Hume en 1748. Il soulève le problème suivant : sur quoi les opérations de la pensée se règlent-elles et se fondent-elles ? D'où procède notre connaissance ?
 Notre pensée, loin d'être illimitée en ses pouvoirs, est restreinte au champ de l'expérience sensible, champ qui apporte des bornes à sa puissance et à son exercice.



Rien, à première vue, ne peut sembler plus affranchi de toute limite que la pensée de l'homme ; non seulement elle défie toute puissance et toute autorité humaine, mais elle franchit même les bornes de la nature et de la réalité. Il n'en coûte pas plus à l'imagination de produire des monstres et de joindre ensemble des formes et des visions discordantes que de concevoir les objets les plus naturels et les plus familiers [...] Ce qu'on n'a jamais vu ou entendu est cependant concevable; et il n'est rien qui échappe aux prises de la pensée, hors ce qui implique absolument contradiction. Mais quelque illimitée que paraisse la liberté de notre pensée, nous découvrirons, en y regardant de plus près, qu'elle est en réalité resserrée dans des limites fort étroites, et que tout ce pouvoir créateur de l'esprit n'est rien de plus que la faculté de combiner, transposer, accroître ou diminuer des matériaux que nous fournissent les sens et l'expérience. Quand nous pensons à une montagne d'or, nous ne faisons que réunir deux idées capables de s'accorder, celle d'or et celle de montagne, qui nous étaient déjà familières [...] En un mot, tous les matériaux de la pensée tirent leur origine de notre sensibilité externe ou interne : l'esprit et la volonté n'ont d'autre fonction que de mêler et combiner ces matériaux. HUME, Enquête sur l'entendement humain.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Hume et les limites de l'entendement humain	Corrigé de 2272 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Hume et les limites de l'entendement humain " a obtenu la note de : aucune note

Hume et les limites de l'entendement humain

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit