LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< HUME - [Différence entre jugement et sentime ... HUME: Votre blé est mûr >>


Partager

HUME et l'uniformité des actions humaines

Philosophie

Aperçu du corrigé : HUME et l'uniformité des actions humaines



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format HTML protégé

	HUME et l'uniformité des actions humaines
Zoom

Hume, dans son œuvre Traité de la nature humaine, suit la méthode expérimentale que Newton a appliquée en physique, et adopte la démarche du scientifique dans le cadre de la philosophie naturelle, en vue de comprendre le mécanisme de l’entendement humain. L’efficacité de cette démarche empirique repose sur le postulat d’une « nature humaine «, c’est-à-dire d’une certaine constance, une régularité dans les comportements humains susceptibles d’être élevé au rang d’une connaissance universelle. C’est cette uniformité de la nature humaine, et cette uniformité que l’auteur cherche dans cet extrait à démonter, en se fondant, selon la méthode empirique, sur l’observation factuelle. Quel est le principe commun à tous les hommes, ce qui permet de les rassembler sous un caractère commun ? Dans ce texte, Hume explique la nature de l’homme à travers ses passions inhérentes. Décrire les principes de la nature humaine, c’est donc décrire le mécanisme des passions humaines.



Tout le monde reconnaît qu'il y a beaucoup d'uniformité dans les actions humaines, dans toutes les nations et à toutes les époques, et que la nature humaine reste toujours la même dans ses principes et ses opérations. Les mêmes motifs produisent toujours les mêmes actions ; les mêmes événements suivent des mêmes causes. L'ambition, l'avarice, l'amour de soi, la vanité, l'amitié, la générosité, l'esprit public : ces passions, qui se mêlent à divers degrés et se répandent dans la société, ont été, depuis le commencement du monde, et sont encore la source de toutes les actions et entreprises qu'on a toujours observées parmi les hommes. Voulez-vous connaître les sentiments, les inclinations et le genre de vie des Grecs et des Romains. Étudiez bien le caractère et les actions des Français et des Anglais ; vous ne pouvez vous tromper beaucoup si vous transférez aux premiers la plupart (1) des observations que vous avez faites sur les seconds. Les hommes sont si bien les mêmes, à toutes les époques et en tous les lieux, que l'histoire ne nous indique rien de nouveau ni d'étrange sur ce point. Son principal usage est seulement de nous découvrir les principes constants et universels de la nature humaine en montrant les hommes dans toutes les diverses circonstances et situations, et en nous fournissant des matériaux d'où nous pouvons former nos informations et nous familiariser avec les ressorts réguliers de l'action et de la conduite humaine. (1) C'est Hume qui souligne ici le mot la plupart. HUME


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 990 mots (soit 2 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " HUME et l'uniformité des actions humaines " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit