LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'homme est-il réellement responsable de tou ... L'idée d'un inconscient psychique exclue t-e ... >>


Partager

L'idée d'inconscient introduit elle la fatalité dans la vie de l homme?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'idée d'inconscient introduit elle la fatalité dans la vie de l homme?



Publié le : 21/1/2005 -Format: Document en format HTML protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

	L'idée d'inconscient introduit elle la fatalité dans la vie de l homme?
Zoom

 

Que le moi ne soit plus, selon le mot de Freud, « maître en sa propre maison « n’est-ce pas là réintroduire l’idée d’un fatum, d’un destin, dans la vie de l’homme ? Si l’homme est dominé par des forces qui le dépassent, des tendances qui prennent la forme de pulsions symptomatiques, que reste-t-il de son pouvoir d’auto-détermination, de sa liberté ? Dès lors que la psychologie intègre l’idée d’inconscient il semble que nous ayons affaire à une forme raffinée de déterminisme certes moins rationnelle et prévisible que celle thématisée dans les sciences physico-chimiques ou mathématiques mais indéniable et problématique. Si le sujet ne domine pas le sens de ses propres actions, si ses motifs lui échappent ne risque t-il pas de vivre ballotté et dirigé selon un sens qui, fatalement, lui échappe ?

 



.../...      

Or si l'homme ne domine pas le rythme, le sens, de sa propre vie, comment continuer de croire en la possibilité d'un sens moral puisque celui-ci exige comme condition de possibilité que l'homme puisse librement décider de ses actes. La morale, la responsabilité, sont entamées dans leur sens même dès lors que l'homme n'est plus libre. Alain ou Sartre ont vu cet écueil et c'est pourquoi l'inconscient leur est apparu comme « un autre nom pour la mauvaise fois «.            

Corrélativement la justice et le sens de la peine sont remis en cause : quel sens y a-t-il a enfermer un psychotique souffrant d'un dédoublement de la personnalité, incapable de composer une névrose (c'est-à-dire de gérer une frustration) et qui commet un crime ? L'oeuvre de Foucault n'a cessé de poser de telles questions ; or celles-ci sont également valables dans le cas d'un crime passionnel, où on le sait la justice reconnaît au criminel des circonstances atténuantes.             La vie de l'homme est donc ouverte à l'influence de son inconscient non comme une force extérieure et incontrôlable mais comme une force souterraine grondant du plus profond de nous-même jusqu'à immerger dans nos rêves, nos paroles (lapsus) ou à la surface de notre corps (paralysés hystériques de Charcot, cas d'eczéma ou autres manifestations psychosomatiques). Mais convient-il de reconnaître ici l'introduction de la fatalité ?

III- L'homme demeure un individu libre.            

L'inconscient est immanent à notre psychisme, il en est même le « composant « le plus profond, il ne nous tombe pas dessus du dehors telle la fatalité.


  • I- La législation de l’inconscient.
  • II- Problèmes éthiques.
  • III- L’homme demeure un individu libre.

 

 



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4617 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " L'idée d'inconscient introduit elle la fatalité dans la vie de l homme? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit