NoCopy.net

l'ignorance est-elle un mal ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< l'idée, l'image, le symbole. ? l'ignorance est-elle condamnable ? >>


Partager

l'ignorance est-elle un mal ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : l'ignorance est-elle un mal ?



Publié le : 25/11/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	l'ignorance est-elle un mal 	?
Zoom

Une telle interrogation peut prendre deux acceptions différentes : en effet le sens de mal peut appartenir au langage courant, et, dans ce cas l’idée est banale (le manque de connaissance est compris comme dommageable), ou le Mal appartient au registre moral et s’oppose alors au Bien, signifiant que l’ignorance est condamnable au nom d’une certaine éthique. La philosophie a toujours opposé le Bien et le Mal du point de vue de la morale. On ne peut pas penser l’un des deux termes sans l’autre, aussi bien dans la philosophie antique que moderne. "Et il est certain que ce sont nos sentiments, et non la raison, qui distinguent le bien et le mal en morale […]." D. Hume. Il apparaît qu’aucune perspective spécifiquement rationnelle ne parvienne à approcher les notions, et qu’en fait nous en ayons une perception plutôt intuitive, profondément déterminée en outre par notre appartenance culturelle.



Car Platon part de la thèse que si tout homme est naturellement bon il ne peut pas vouloir faire de mal. De plus, il souligne le fait que l'on ne peut pas vouloir faire à autrui ce que l'on ne veut pas qu'il nous fasse. On ne peut donc pas désirer faire souffrir quelqu'un dans la mesure où l'on ne souhaite pas souffrir nous-même. Celui qui est donc capable de barbarie et d'exercer sa force comme un droit sur autrui est donc dépourvu de tout savoir et de toute connaissance. Il faut donc se méfier de l'homme ignorant. C'est en vue de la crainte de la tyrannie que Platon suggère que le dirigeant d'un État doit avant toute autre chose être savant et donc être un philosophe. Car l'homme instruit saura faire la différence entre le Mal et le Bien et saura protéger la Cité. Il mettra son intelligence au service du peuple. Alors que l'homme ignorant est égoïste et ne pense qu'à son intérêt au détriment du bien de la cité. IL faut donc se méfier de celui qui ne sait pas.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	l'ignorance est-elle un mal 	? Corrigé de 5657 mots (soit 8 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " l'ignorance est-elle un mal ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

l'ignorance est-elle un mal ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit