l'illusion condamne-t-elle a l'erreur ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< l'illusion a-t-elle un avenir ? l'illusion du bonheur est-elle un dogme ? >>


Partager

l'illusion condamne-t-elle a l'erreur ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : l'illusion condamne-t-elle a l'erreur ?



Publié le : 26/11/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	l'illusion condamne-t-elle a l'erreur  	?
Zoom

Peut-on affirment, et ce de manière légitime, que le mécanisme de l’illusion engendre génétiquement et donc nécessaire l’erreur ? L’illusion est-elle toujours la cause de l’erreur ? Au contraire, le mécanisme de l’illusion ne contient-il pas une part de vérité, notamment sur l’homme et son rapport au monde ? C’est donc l’essence de l’illusion, et avec elle celle de la vérité qui sont ainsi mises à la question.



·         Or c'est cette équivalence que la philosophie n'a cessée de dénoncer. La recherche du vrai suppose une conversion radicale qui fasse passer du plan de l'opinion à celui d'un savoir fondé en vérité (conversion difficile dont Platon nous fait le récit dans la fameuse « allégorie de la Caverne, République, Livre VII, 514 b-517 c). Vaincre l'illusion est possible à condition de résister au premier mouvement qui nous porte à accepter ce qui s'impose à nous et comme malgré nous. ·         L'illusion résulte en effet d'un abus de confiance : nous avons cru, à tort. Croire, c'est s'en remettre à quelque chose ou à quelqu'un d'autre que soi pour juger. Nous ne sommes par conséquent condamner à l'illusion ou à l'erreur que pour autant que nous préférons croire que juger par nous-mêmes. ·         A cet égard, l'analyse que fait Descartes des illusions est exemplaire. Si l'illusion perceptive nous abuse, c'est que nous croyons le témoignage de nos sens et fondons sur lui nos jugements. Ne pas croire, en ce cas, signifie refuser de laisser nos sens nous induire en erreur et conduire notre jugement. Reprenons l'exemple du bâton brisé : si nous jugeons qu'il l'est effectivement, nous ne sommes pas victimes de l'illusion mais responsable de notre erreur.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	l'illusion condamne-t-elle a l'erreur  	? Corrigé de 2395 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " l'illusion condamne-t-elle a l'erreur ?" a obtenu la note de : aucune note

l'illusion condamne-t-elle a l'erreur ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit