NoCopy.net

Est-il immoral de vivre pour le plaisir ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on atteindre le salut par la connaissanc ... Le plaisir des sens est-il le souverain bien ... >>


Partager

Est-il immoral de vivre pour le plaisir ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Est-il immoral de vivre pour le plaisir ?



Publié le : 22/2/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

Est-il immoral de vivre pour le plaisir ?
Zoom

La nature du plaisir est d'être égoïste et violent. L'homme devient morale dans la mesure où il renonce à satisfaire immédiatement ses désirs. Vivre pour le plaisir est immoral (Kant). Mais, le plaisir - comme le bonheur - est le souverain bien (Aristote). Les hommes recherchent naturellement la jouissance (Epicure).



De la même façon qu'au début du texte, l'auteur commence par établir au moyen d'un raisonnement très elliptique, ce qu'il cherche à montrer, et ne donne que par la suite la justification de ses présupposés. Il faut expliquer ici pourquoi la vie heureuse correspond à la vie vertueuse, et pourquoi la vie vertueuse est une chose sérieuse. L'auteur répond méthodiquement à ces deux réquisits.   B. La vie heureuse consiste dans la vie vertueuse, car le bonheur le plus grand réside dans l'acte de l'homme le meilleur. En effet, nous savons que le bonheur est une fin en soi. Or nous ne pouvons rien désirer de mieux que l'accomplissement du tèlos de l'homme le meilleur (l'homme vertueux). Par conséquent, le tèlos de l'homme en général réside dans l'acte de l'homme le meilleur, dans lequel se trouve aussi le bonheur le plus grand.   C. Ce qui est meilleur est aussi plus sérieux, du moins avons-nous des raisons de le penser.


  • [Le plaisir est fondamentalement égoïste. On ne peut fonder la morale sur le plaisir, parce que la jouissance ne tient pas compte d'autrui. En outre, le plaisir relève du corps, partie vile de l'être humain.]

 

  • [Le plaisir - qu'il soit des sens ou de l'esprit - constitue le souverain bien. Le plaisir du corps doit être exalté plutôt que brimé. Les hommes recherchent naturellement la satisfaction des sens.]


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Est-il immoral de vivre pour le plaisir ? Corrigé de 3925 mots (soit 6 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Est-il immoral de vivre pour le plaisir ?" a obtenu la note de :

7 / 10

Est-il immoral de vivre pour le plaisir ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit