l'inconscience a-t-elle valeur d'excuse?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< la certitude d'avoir raison fait-elle obstac ... avons-nous besoin des autres pour prendre co ... >>


Partager

l'inconscience a-t-elle valeur d'excuse?

Philosophie

Aperçu du corrigé : l'inconscience a-t-elle valeur d'excuse?



Publié le : 21/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	l'inconscience a-t-elle valeur d'excuse?
Zoom

Il paraît paradoxal de s’interroger sur la possibilité de l’incosncience de représenter une excuse. En effet, quelqu’un d’”inconscient” se voit reprocher son manque de responsabilité, l’inconscience apparaissant alors comme un défaut moral. Cependant, n’est-il pas nécessaire qu’une partie de notre vie soit inconsciente, de sorte que l’inconscience ne relève pas d’une liberté déficiente, mais d’une irréductibilité essentielle ? L’inconscience reviendrait alors å une forme d’ignorance. Notre question serait alors : pouvons-nous déterminer dans quelle mesure cette ignorance est réductible, afin de pouvoir décider si l’inconscience, dans certains cas, peut effectivement avoir valeur légitime d’excuse ?



              b. La perte de la conscience   * La démence est une forme d'inconscience que le législateur retient comme excuse. Il ne s'agit pas d'une circonstance atténuante, mais bien d'un élément qui place l'individu hors de la sphère de la responsabilité. à L'inconscience, au sens de privation de conscience, est une irresponsabilité, aussi bien morale que juridique. Sa valeur dépasse celle de l'excuse, puisqu'il ne s'agit pas de pardonner, d'expliquer ou de relativiser la faute : au contraire, celle-ci n'est pas considérée comme une faute, mais comme un acte qui échappe au système de valeurs morales humain.     II - L'alibi de l'inconscient               a. Déterminismes biologiques   * L'hypothèse de l'inconscient montre que l'on ne peut réduire la vie psychique à la conscience. Relève alors de l'inconscience ce que Freud nomme « l'inconscient », mais également d'autres éléments, tels que le déterminisme corporel ou social. * Dès lors, on se rend compte qu'il ne nous est jamais possible de calculer toutes les conséquences d'un acte : le hasard intervient, mais également l'ignorance de certains facteurs, l'interactions avec d'autres personnes etc. Il faut également compter avec les déterminismes biochimiques et neurologiques qui nous animent et régulent l'humeur : ces réactions ne relèvent pas de la conscience et ne sont pas contrôlables par elle.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	l'inconscience a-t-elle valeur d'excuse?	Corrigé de 2243 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " l'inconscience a-t-elle valeur d'excuse? " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

l'inconscience a-t-elle valeur d'excuse?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit