Qu'est-ce que l'injustice ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Qu'est-ce que l'immoralité ? Qu'est-ce que l'on entend par l'hypothèse de ... >>


Partager

Qu'est-ce que l'injustice ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Qu'est-ce que l'injustice ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Qu'est-ce que l'injustice  	?
Zoom

 L’injustice est un concept négatif, au sens où il ne se comprend que par opposition à la justice. On dira que ce qui est injuste, c’est ce qui ne respecte pas la justice. Pour déterminer ce qu’est une injustice, il faut donc envisager en quels sens on peut ne pas respecter la justice. La justice peut s’entendre d’abord comme conformité à la loi. En effet pour qu’une action puisse être dite juste ou injuste, il faut pouvoir l’évaluer par rapport à un critère. Or en l’absence de loi on n’aurait aucun critère pour évaluer l’action. Dans cette perspective,  l’injustice se comprendra alors comme le fait de ne pas respecter la loi. Si le fait de ne pas respecter la loi est injuste, c’est que la loi est censée être la même pour tous, et qu’elle est donc censée garantir à chacun les mêmes droits, mais impose également à chacun les mêmes devoirs. Donc celui qui ne respecte pas la loi rompt l’égalité devant la loi est se comporte donc de manière injuste, puisqu’il n’assume pas la part de devoirs qui lui revient. On peut pourtant faire remarquer que la légitimité ne se confond pas avec la légalité. Il se peut en effet que la loi elle-même ne soit pas juste. Dans cette mesure il peut être injuste de respecter la loi, et juste de la transgresser. L’injustice sera alors non plus de ne pas respecter la loi positive, édictée par les hommes, mais de contrevenir à une norme de justice inscrite dans la nature même des choses. Mais il se peut aussi qu’une loi juste donne lieu à des applications injustes de la loi. En effet la loi étant par essence générale, elle ne peut anticiper sur les cas particuliers qui se présentent. Il se peut alors que la loi soit juste dans son principe, mais donne lieu à des applications injustes. L’injustice est alors manque de jugement, c'est-à-dire incapacité à appliquer la loi avec discernement.



On voit donc qu'on ne peut confondre légalité et légitimité, et que l'on peut commettre l'injustice dans le cadre de la légalité. Ce qui sera considéré comme une injustice dépendra donc de la norme de justice que l'on adoptera. Il peut être utile de distinguer légalité et légitimité, car cela invite chacun à s'interroger en son for intérieur, pour se demander si ses actions ne peuvent pas être injustes tout en étant pourtant en plein accord avec la légalité. Il faut pourtant remarquer qu'il est important d'essayer de trouver un principe de justice qui soit objectif. En effet si chacun invoquait sa propre conception de la justice pour ne pas respecter la loi, la vie en société deviendrait impossible.   III. L'injustice est un manque de discernement dans l'application de la loi.               Nous avons vu que l'injustice pouvait résider dans le respect aveugle de la loi lorsque cette loi est elle-même injuste. Mais il peut également se faire que la loi soit juste et qu'elle donne pourtant lieu à des injustices. En effet la loi est par essence générale, ce qui implique qu'elle ne peut pas anticiper sur tous les cas particuliers qui peuvent se présenter.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Qu'est-ce que l'injustice  	? Corrigé de 2238 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Qu'est-ce que l'injustice ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Qu'est-ce que l'injustice ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit