NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Appréciez cette idée de Zola : «Les Écoles on ... Vous commenterez et discuterez à l'aide d'exe ... >>


Partager

«Jamais ou presque jamais les contemporains n'ont eu la moindre conscience de vivre et de créer dans une période classique, réaliste, symboliste ; encore moins n'ont-ils proclamé, comme le guerrier de l'image légendaire : «En avant, chevaliers du moyen âge !» ou «Hardi, hommes de la Renaissance !» ou «Nous sommes les préromantiques»... La réincarnation chère à Pythagore jouerait les plus étranges tours aux grands hommes de terres du passé si elle leur redonnait vie et conscience humaine après quelques centaines d'années. Delacroix rugirait de se voir appelé romantique et rangé auprès de Balzac et de Baudelaire qu'il se refusait à goûter. Poussin, Descartes et Racine souriraient de lire, dans de san-vants livres écrits au pays où Descartes guerroya, qu'ils furent les représentants du baroque.» (H. Peyre, Les Générations littéraires, 1947.) Cette analyse vous semble-t-elle devoir condamner définitivement la notion d'École ?

Anthologie


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "«Jamais ou presque jamais les contemporains n'ont eu la moindre conscience de vivre et de créer dans une période classique, réaliste, symboliste ; encore moins n'ont-ils proclamé, comme le guerrier de l'image légendaire : «En avant, chevaliers du moyen âge !» ou «Hardi, hommes de la Renaissance !» ou «Nous sommes les préromantiques»... La réincarnation chère à Pythagore jouerait les plus étranges tours aux grands hommes de terres du passé si elle leur redonnait vie et conscience humaine après quelques centaines d'années. Delacroix rugirait de se voir appelé romantique et rangé auprès de Balzac et de Baudelaire qu'il se refusait à goûter. Poussin, Descartes et Racine souriraient de lire, dans de san-vants livres écrits au pays où Descartes guerroya, qu'ils furent les représentants du baroque.» (H. Peyre, Les Générations littéraires, 1947.) Cette analyse vous semble-t-elle devoir condamner définitivement la notion d'École ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit