NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Diderot reprochait aux moralistes du XVIIe si ... Vous direz ce que vous pensez de cette analys ... >>


Partager

Jean Mesnard définit ainsi le «triple objet» des écrivains appelés «moralistes» au XVIIe siècle : «Ils se proposent la connaissance de l'être humain, mais en lui appliquant un regard tout différent de celui du médecin, encore qu'ils n'ignorent pas des notions telles que celles des humeurs et du tempérament ; ils observent des facultés, des passions, des vertus et des vices. Leur second objet est d'élaborer un modèle d'humanité, de construire une règle de vie : on sait combien Descartes apprécie la «générosité» et combien La Rochefoucauld se défie de l'«amour-propre». Enfin il leur appartient de s'élever de la psychologie à la philosophie et de juger la condition humaine : en la composant par exemple comme Pascal de grandeur et de misère.» (Précis de littérature française du XVIIe siècle, PUF, 1990.) Illustrez et, s'il y a lieu, discutez cette analyse.

Anthologie

Aperçu du corrigé : Jean Mesnard définit ainsi le «triple objet» des écrivains appelés «moralistes» au XVIIe siècle : «Ils se proposent la connaissance de l'être humain, mais en lui appliquant un regard tout différent de celui du médecin, encore qu'ils n'ignorent pas des notions telles que celles des humeurs et du tempérament ; ils observent des facultés, des passions, des vertus et des vices. Leur second objet est d'élaborer un modèle d'humanité, de construire une règle de vie : on sait combien Descartes apprécie la «générosité» et combien La Rochefoucauld se défie de l'«amour-propre». Enfin il leur appartient de s'élever de la psychologie à la philosophie et de juger la condition humaine : en la composant par exemple comme Pascal de grandeur et de misère.» (Précis de littérature française du XVIIe siècle, PUF, 1990.) Illustrez et, s'il y a lieu, discutez cette analyse.



Publié le : 2/3/2011 -Format: Document en format HTML protégé

Jean Mesnard définit ainsi le «triple objet» des écrivains appelés «moralistes» au XVIIe siècle : «Ils se proposent la connaissance de l'être humain, mais en lui appliquant un regard tout différent de celui du médecin, encore qu'ils n'ignorent pas des notions telles que celles des humeurs et du tempérament ; ils observent des facultés, des passions, des vertus et des vices. Leur second objet est d'élaborer un modèle d'humanité, de construire une règle de vie : on sait combien Descartes apprécie la «générosité» et combien La Rochefoucauld se défie de l'«amour-propre». Enfin il leur appartient de s'élever de la psychologie à la philosophie et de juger la condition humaine : en la composant par exemple comme Pascal de grandeur et de misère.» (Précis de littérature française du XVIIe siècle, PUF, 1990.) Illustrez et, s'il y a lieu, discutez cette analyse.
Zoom

Jean Mesnard définit ainsi le «triple objet« des écrivains appelés «moralistes« au XVIIe siècle : «Ils se proposent la connaissance de l'être humain, mais en lui appliquant un regard tout différent de celui du médecin, encore qu'ils n'ignorent pas des notions telles que celles des humeurs et du tempérament ; ils observent des facultés, des passions, des vertus et des vices. Leur second objet est d'élaborer un modèle d'humanité, de construire une règle de vie : on sait combien Descartes apprécie la «générosité« et combien La Rochefoucauld se défie de l'«amour-propre«. Enfin il leur appartient de s'élever de la psychologie à la philosophie et de juger la condition humaine : en la composant par exemple comme Pascal de grandeur et de misère.« (Précis de littérature française du XVIIe siècle, PUF, 1990.) Illustrez et, s'il y a lieu, discutez cette analyse.




Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5 pages directement accessible

Le corrigé du sujet "Jean Mesnard définit ainsi le «triple objet» des écrivains appelés «moralistes» au XVIIe siècle : «Ils se proposent la connaissance de l'être humain, mais en lui appliquant un regard tout différent de celui du médecin, encore qu'ils n'ignorent pas des notions telles que celles des humeurs et du tempérament ; ils observent des facultés, des passions, des vertus et des vices. Leur second objet est d'élaborer un modèle d'humanité, de construire une règle de vie : on sait combien Descartes apprécie la «générosité» et combien La Rochefoucauld se défie de l'«amour-propre». Enfin il leur appartient de s'élever de la psychologie à la philosophie et de juger la condition humaine : en la composant par exemple comme Pascal de grandeur et de misère.» (Précis de littérature française du XVIIe siècle, PUF, 1990.) Illustrez et, s'il y a lieu, discutez cette analyse." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit