NoCopy.net

Jean-Paul SARTRE ET L'ART

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Jean-Paul SARTRE et le langage Jean-Paul SARTRE: Cogito et Altérité >>


Partager

Jean-Paul SARTRE ET L'ART

Philosophie

Aperçu du corrigé : Jean-Paul SARTRE ET L'ART



Publié le : 3/4/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Jean-Paul SARTRE ET L'ART
Zoom

 

Thème : Ce texte répond à la question : « Quel rapport existe-t-il entre l’œuvre d’art et la réalité ? «

Thèse : La réponse de l’auteur est que bien que la signification de l’œuvre d’art soit irréelle et imaginaire, l’œuvre d’art, a par son intermédiaire, une réalité, à travers les actions et les sentiments qu’elle provoque dans les sociétés humaines.

 



Le paradoxe de l'objet d'art c'est que sa signification demeure irréelle, c'est-à-dire hors du monde, et que, cependant, elle peut être la cause et la fin d'activités réelles. Un tableau met en jeu des intérêts économiques ; on l'achète, on le vend. En temps de guerre, on "l'évacue" comme s'il était une personne. À la signature du traité de paix, il peut faire l'objet d'une clause spéciale que le gouvernement vainqueur impose au gouvernement vaincu. Et, sans doute, cela provient de sa valeur, des traditions qui s'y rattachent, etc. ; mais les intérêts particuliers, l'orgueil national, l'appréciation esthétique, tout, finalement, se réfère à une signification première qui est imaginaire. Autrement dit, la réalité d'une société comporte la socialisation de certaines irréalités. Imaginaires en tant qu'elles se rapportent à des événements qui n'ont jamais eu lieu ou à des personnages qui n'ont jamais existé, parfois même à des lois qui ne sont pas celles de notre univers, les oeuvres "reçues" sont réelles en ceci qu'elles provoquent des actions réelles, des sentiments réels et qu'elles définissent le développement historique d'une société. Jean-Paul SARTRE


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Jean-Paul SARTRE ET L'ART	Corrigé de 1411 mots (soit 2 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Jean-Paul SARTRE ET L'ART " a obtenu la note de : aucune note

Jean-Paul SARTRE ET L'ART

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit