NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Y a-t-il de belles morts ? Y a-t-il de l'indiscutable ? >>


Partager

Y a-t-il de justes inégalités ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Y a-t-il de justes inégalités ?



Publié le : 9/1/2006 -Format: Document en format FLASH protégé

	Y a-t-il de justes inégalités 	?
Zoom

La question « y a-t-il « demande que l'on tranche de l'existence ou de la non existence d'une chose. L'objet dont l'existence en cause ici, ce sont les « justes inégalités «. Cette expression semble, au premier abord, marier ensemble deux concepts qui s'excluent l'un l'autre : la justice et l'inégalité. Une des définitions de la justice est, d'ailleurs, une recherche de l'égalité : il s'agirait de faire que chacun soit traité de la même manière, sans privilèges, que chacun ait droit aux mêmes choses.

Mais l'égalité peut se concevoir de deux manières, suivant une distinction établie par Aristote : il y a l'égalité arithmétique, qui est que chacun doit posséder exactement les mêmes choses en mêmes quantités, et une égalité géométrique, de type proportionnel, qui veut que l'on doive donner « à chacun selon ses mérites « - le résultat est une répartition inégale des choses, au point de vue arithmétique, mais cette répartition inégale est pensée comme juste : cette définition aristotélicienne peut servir de point de départ à la réflexion.

On constate l'existence des inégalités : certaines sont de nature – un lion a plus de force qu'une grenouille ; d'autres sont nées de certains phénomènes culturels – par exemple, les inégalités sociales, qui ne répondent pas aux lois de la nécessité naturelle, sauf à adopter une position qui voudrait que la loi du plus fort règne chez les hommes comme elle règne chez les animaux (c'est par exemple la position de Calliclès dans le Gorgias de Platon).

Est-il pertinent d'utiliser le concept de justice pour ce qui est des lois naturelles ? Ou bien l'on considère que la nature est la norme de la justice, ou bien l'on préfère penser que la justice, création humaine et culturelle, permet de pallier les manques – et par exemple les inégalités – de l'organisation naturelle des choses. Ces deux solutions offrent des réponses opposées au sujet : dans un cas, certaines inégalités, les inégalités naturelles, sont justes précisément parce qu'elles sont naturelles ; dans le second, la justice se doit de corriger les inégalités, et toute inégalité persistante reste donc contraire à la justice. Ce sont deux positions extrêmes entre lesquelles il faudra rechercher la réponse au sujet.

 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 7857 mots (soit 11 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Y a-t-il de justes inégalités ?" a obtenu la note de :

10 / 10

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit