NoCopy.net

KANT: Bonheur et despotisme

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< KANT: Bonheur, penchant et dignité KANT: La paresse et la lâcheté >>


Partager

KANT: Bonheur et despotisme

Philosophie

Aperçu du corrigé : KANT: Bonheur et despotisme



Publié le : 2/5/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	KANT: Bonheur et despotisme
Zoom

Ce texte comporte deux parties :

    de la ligne 1 à la ligne 7 : Kant affirme d'emblée que le bonheur est une affaire privée. La seule limite : respecter la liberté d'autrui.

    de la ligne 7 à la fin : un gouvernement qui se charge de dicter au peuple quel est son bonheur, tue la liberté. Ce gouvernement est despotique, d'autant plus tyrannique s'il est paternaliste.

 



Personne ne peut me contraindre à être heureux à sa manière (c'est-à-dire à la manière dont il conçoit le bien-être des autres hommes), par contre chacun peut chercher son bonheur de la manière qui lui paraît bonne, à condition de ne pas porter préjudice à la liberté qu'a autrui de poursuivre une fin semblable (c'est-à-dire de ne pas porter préjudice au droit d'autrui), liberté qui peut coexister avec la liberté de chacun grâce à une possible loi universelle. Un gouvernement qui serait fondé sur le principe de la bienveillance envers le peuple, comme celui d'un père envers ses enfants, c'est-à-dire un gouvernement paternaliste (...) où les sujets sont forcés de se conduire d'une manière simplement passive, à la manière d'enfants mineurs, incapables de distinguer ce qui leur est utile ou nuisible et qui doivent attendre simplement du jugement d'un chef d'État la manière dont ils doivent être heureux et simplement de sa bonté qu'également il le veuille, est le plus grand despotisme qu'on puisse concevoir (c'est-à-dire une constitution qui supprime toute liberté pour les sujets qui ainsi ne possèdent aucun droit). KANT
   0

Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	KANT: Bonheur et despotisme	Corrigé de 3123 mots (soit 5 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " KANT: Bonheur et despotisme " a obtenu la note de : aucune note

KANT: Bonheur et despotisme

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit