KANT: La conscience de la faute...

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< KANT: une histoire conforme à un plan déterm ... KANT: de l'insociable sociabilité comme mote ... >>


Partager

KANT: La conscience de la faute...

Philosophie

Aperçu du corrigé : KANT: La conscience de la faute...



Publié le : 3/5/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	KANT: La conscience de la faute...
Zoom

► Thème: la conscience de la faute commise.
► Thèse: rien ne peut faire taire en nous la conscience de la faute.



Un homme peut travailler avec autant d'art qu'il le veut à se représenter une action contraire à la loi qu'il se souvient avoir commise, comme une erreur faite sans intention, comme une simple imprévoyance qu'on ne peut jamais entièrement éviter, par conséquent comme quelque chose où il a été entraîné par le torrent de la nécessité naturelle, et à se déclarer ainsi innocent, il trouve cependant que l'avocat qui parle en sa faveur ne peut réduire au silence l'accusateur qui est en lui s'il a conscience qu'au temps où il commettait l'injustice, il était dans son bon sens, c'est-à-dire qu'il avait l'usage de sa liberté. Quoiqu'il s'explique sa faute par quelque mauvaise habitude, qu'il a insensiblement contractée en négligeant de faire attention à lui-même et qui est arrivée à un tel degré de développement qu'il peut considérer la première comme une conséquence naturelle de cette habitude, il ne peut jamais néanmoins ainsi se mettre en sûreté contre le blâme intérieur et le reproche qu'il se fait à lui-même. C'est là-dessus aussi que se fonde le repentir qui se produit à l'égard d'une action accomplie depuis longtemps, chaque fois que nous nous en souvenons. KANT

- lignes 1 à 6: énoncé d'une hypothèse: la nécessité naturelle nous semble pouvoir excuser nos fautes;
- lignes 6 à 9 : objection : nous ne pouvons supprimer de nous-mêmes la conscience de notre liberté;
- lignes 9 à 13: reprise de l'hypothèse de départ: la mauvaise habitude nous semble pouvoir expliquer nos fautes;
- lignes 13 à 15: reprise de l'objection précédente: nous ne pouvons jamais nous prémunir contre les reproches que nous nous adressons à nous-mêmes;
- lignes 15 à 17 : conclusion : la conscience de la faute produit le repentir.



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	KANT: La conscience de la faute...	Corrigé de 3576 mots (soit 5 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " KANT: La conscience de la faute... " a obtenu la note de : aucune note

KANT: La conscience de la faute...

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit