NoCopy.net

KANT ET LE PACTE SOCIAL

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< KANT: Scepticisme et méthode sceptique KANT: Etat, bienveillance et despotisme. >>


Partager

KANT ET LE PACTE SOCIAL

Philosophie

Aperçu du corrigé : KANT ET LE PACTE SOCIAL



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format HTML protégé

	KANT ET LE PACTE SOCIAL
Zoom

Thèse Kant : « Cette loi est de telle nature qu’il soit impossible que tout peuple puisse y donner son assentiment, elle n’est juste « ; il s’agit de comprendre ici pourquoi une telle loi est injuste. Pour cela, il faut revenir sur la conception kantienne du contractualisme.



... Ce contrat (appelé contractus originarius (1) ou pactum sociale (2)) en tant que coalition de chaque volonté particulière et privée dans un peuple en une volonté générale et publique (visant à une législation d'ordre uniquement juridique), il n'est en aucune façon nécessaire de le supposer comme un fait (et il n'est même pas possible de le supposer tel), tout comme s'il fallait avant tout commencer par prouver par l'histoire qu'un peuple, dans les droits et les obligations duquel nous sommes entrés à titre de descendants, avait dû un jour accomplir réellement un tel acte et nous en avoir laissé, oralement ou par écrit, un avis certain ou un document, permettant de s'estimer lié à une constitution civile déjà existante. C'est au contraire une simple Idée de la raison, mais elle a une réalité (pratique) indubitable, en ce sens qu'elle oblige tout législateur à édicter ses lois comme pouvant avoir émané de la volonté collective de tout un peuple, et à considérer tout sujet, en tant qu'il veut être citoyen, comme s'il avait concouru à former par son suffrage une volonté de ce genre. Car telle est la pierre de touche de la légitimité de toute loi publique. Si en effet cette loi est de telle nature qu'il soit impossible que tout un peuple puisse y donner son assentiment (si par exemple elle décrète qu'une classe déterminée de sujets doit avoir héréditairement le privilège de la noblesse), elle n'est pas juste. (1) Contractus originarius : contrat originaire. (2) Pactum sociale : pacte social.KANT


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	KANT ET LE PACTE SOCIAL	Corrigé de 917 mots (soit 2 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " KANT ET LE PACTE SOCIAL " a obtenu la note de : aucune note

KANT ET LE PACTE SOCIAL

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit