LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Karl Heinrich MARX: Animal et intelligence Karl Heinrich MARX: Le fondement de la criti ... >>


Partager

Karl Heinrich MARX : Plus on remonte dans le cours de l'histoire…

Philosophie

Aperçu du corrigé : Karl Heinrich MARX : Plus on remonte dans le cours de l'histoire…



Publié le : 17/4/2009 -Format: Document en format FLASH protégé

	Karl Heinrich MARX : Plus on remonte dans le cours de l'histoire…
Zoom

Chaque homme se développe dans une société, ensemble plus vaste que lui. Mais ce
 développement peut paradoxalement être celui de l'individualisme : les liens sociaux peuvent devenir si complexes qu'ils font éclater les solidarités traditionnelles et le thème de l'incommunicabilité, auquel nous sommes si sensibles, accompagne un développement sans précédent des rapports sociaux.



Plus on remonte dans le cours de l'histoire, plus l'individu - et par suite l'individu producteur lui aussi - apparaît dans un état de dépendance, membre d'un ensemble plus grand : cet état se manifeste tout d'abord de façon tout à fait naturelle dans la famille et dans la famille élargie jusqu'à former la tribu ; puis dans les différentes formes de communautés, issues de l'opposition et de la fusion des tribus. Ce n'est qu'au dix-huitième siècle, dans la "société bourgeoise", que les différentes formes de l'ensemble social se présentent à l'individu comme un simple moyen de réaliser ses buts particuliers, comme une nécessité extérieure. Mais l'époque qui engendre ce point de vue, celui de l'individu isolé, est précisément celle ou les rapports sociaux (revêtant de ce point de vue un caractère général) ont atteint le plus grand développement qu'ils aient connu. L'homme est, au sens littéral, un animal politique, non seulement un animal sociable, mais un animal qui ne peut s'isoler que dans la société. La production réalisée en dehors de la société par l'individu isolé - fait exceptionnel qui peut bien arriver à un civilisé transporté par hasard dans un lieu désert et qui possède déjà en puissance les forces propres à la société - est chose aussi absurde que le serait le développement du langage sans la présence d'individus vivant et parlant ensemble. Karl Heinrich MARX (1818-1883)
  • indications pour la compréhension du texte

• L'homme est essentiellement un être social (cf. Aristote). Chaque individu est « membre d'un ensemble plus grand « par lequel il est ce qu'il est.
• L'individualisme, marque de l'atomisation des individus, est un produit tardif de l'histoire, fruit des structures socio-économiques de la société bourgeoise. La communauté humaine devient abstraite et, par conséquent, elle n'est pas une communauté réelle, elle est une « nécessité extérieure « aux individus.
• L'individualisme témoigne à la fois de l'isolement de l'individu et du développement accru des rapports sociaux puisque la division du travail isole les hommes tout en accroissant leur interdépendance.
• L'homme ne peut donc s'isoler de la société, mais seulement « dans la société «.
• Il ne peut ainsi y avoir de production, c'est-à-dire de travail, qui est la manifestation de l'homme, que sociale, puisqu'il n'y a d'homme que social.



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2490 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Karl Heinrich MARX : Plus on remonte dans le cours de l'histoire… " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit