KIERKEGAARD : Miettes philosophicres; Post-scriptum; Le Concept d'angoisse; Crainte et tremblement

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< HOBBES : Éléments de la loi naturelle et poli ... BERGSON : Essai sur les données immédiates de ... >>


Partager

KIERKEGAARD : Miettes philosophicres; Post-scriptum; Le Concept d'angoisse; Crainte et tremblement

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : KIERKEGAARD : Miettes philosophicres; Post-scriptum; Le Concept d'angoisse; Crainte et tremblement



Publié le : 13/10/2013 -Format: Document en format HTML protégé

KIERKEGAARD : Miettes philosophicres; Post-scriptum; Le Concept d'angoisse; Crainte et tremblement
Zoom

logique de l'existence se présente d'abord comme une logique d'attitudes mutuellement exclusives, entre les­quelles il n'est possible de choisir que par mode, donc, d'« alternative «. L'image du chemin demeure, certes, pour nous dire que tous nos choix ne se valent pas, et que la sphère religieuse est celle de l'existence fidèle à sa finalité ou à sa vocation propre. Mais aucune dia­lectique ne contraint l'homme à ne pas rester en chemin. Et aucune dialectique ne réconcilie non plus les rapports d'opposition mutuelle entre les sphères. La liberté de choisir règne ici encore sur l'histoire privée de la conscience. Aucune logique immanente aux termes des choix ne décide à notre place.

En 1843, quelques mois après L'Alternative, Crainte et tremblement fournissait l'exemple pur d'une logique d'expérience dans laquelle la contradiction des styles de l'existence ne s'accommode d'aucune conciliation. L'ouvrage est consacré à l'épisode biblique du sacri­fice d'Isaac, et nul texte scripturaire ne soulève de problème plus aigu d'interprétation philosophique ou théologique. Dieu peut-il commander à l'homme un acte contraire aux exigences de la morale ? La ques­tion a un long passé. On gardera seulement en mémoire, pour déchiffrer la réponse de Kierkegaard, ce que Kant observait du Christ dans les Fondements de la métaphysique des moeurs, en 1785




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : KIERKEGAARD : Miettes philosophicres; Post-scriptum; Le Concept d'angoisse; Crainte et tremblement Corrigé de 5076 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "KIERKEGAARD : Miettes philosophicres; Post-scriptum; Le Concept d'angoisse; Crainte et tremblement" a obtenu la note de : aucune note

KIERKEGAARD : Miettes philosophicres; Post-scriptum; Le Concept d'angoisse; Crainte et tremblement

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit