LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le langage permet-il de tout dire ? Le langage est-il un signe distinctif de l'hu ... >>


Partager

Le langage peut-il exprimer une réalité sans la trahir ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le langage peut-il exprimer une réalité sans la trahir ?



Publié le : 26/2/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Le langage peut-il exprimer une réalité sans la trahir ?
Zoom

La pensée n'a aucune réalité en dehors du langage. Or, la réalité doit être pensée. Le langage, né de l'expérience que l'homme a de lui-même et des choses, ne la trahit donc pas et en est la condition même. Mais, le langage est le moyen de communication le plus efficace. Cela ne signifie pas qu'il parvienne à traduire une réalité donnée sans la trahir. Les mots ne sont que des étiquettes collées sur les choses.



L'ensemble sonore ou « image acoustique « constitue le signifiant, le concept lié nécessairement à un signifiant constitue le  signifié. Le signe unit donc non pas une chose et un nom mais un concept et une image acoustique. Il va de soi que le lien unissant le signifiant au signifié est « arbitraire « . A preuve, nous dit Saussure, « les différences entre les langues et l'existence  même de langues différentes : le signifié « boeuf « a pour signifiant « b-ô-f « d'un côté de la frontière et « o-k-s « (ochs) de l'autre «. Mais si la langue est un système de signes exprimant des idées, « elle est, par là, comparable à l'écriture, à l'alphabet des sourds-muets, aux rites symboliques, aux formes de politesse, aux signaux militaires, etc. «, donc à n'importe quel autre système de signes ou de signaux.   « Le rôle caractéristique de la langue vis-à-vis de la pensée n'est pas de créer un moyen phonique matériel pour l'expression des idées, mais de servir d'intermédiaire entre la pensée et le son, dans des conditions telles que leur union aboutit nécessairement à des délimitations réciproques d'unités. La pensée, chaotique de sa nature, est forcée de se préciser en se décomposant. Il n'y a donc ni matérialisation des pensées, ni spiritualisation des sons, mais il s'agit de ce fait en quelque sorte mystérieux, que la « pensée-son « implique des divisions et que la langue élabore ses unités en se constituant entre deux masses amorphes. Qu'on se représente l'air en contact avec une nappe d'eau:  si la pression atmosphérique change, la surface de l'eau se décompose en une série de divisions, c'est-à-dire de vagues ; ce sont ces ondulations qui donneront une idées de l'union, et pour ainsi dire de l'accouplement de la pensée avec la matière phonique [.


  • I) Le langage peut exprimer une réalité sans la trahir.

a) Le langage est triplement ancré dans la réalité.
b) Les mots et les choses forment un tout.
c) La langage exprime la réalité de l'être.

  • II) Le langage ne peut pas exprimer une réalité sans la trahir.

a) Le concept de "chien" ne mord pas.
b) Les mots ne sont que les métaphores.
c) La diversité des langues prouve leur caractère arbitraire.

.../...



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2432 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le langage peut-il exprimer une réalité sans la trahir ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit