Le langage n'est-il que transmission d'informations ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Pouvons-nous dire n'importe quoi n'importe c ... Que valent les produits de l'imagination par ... >>


Partager

Le langage n'est-il que transmission d'informations ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le langage n'est-il que transmission d'informations ?



Publié le : 12/3/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Le langage n'est-il que transmission d'informations	?
Zoom

Quelle que soit la nature du message linguistique que véhicule la parole, il s'agit toujours, pour l'émetteur, de transmettre quelque chose à quelqu'un. Toute parole est donc communication d'une information.

MAIS...

Le langage n'est pas qu'un outil de transmission de l'information. D'ailleurs, on peut parler pour ne rien dire de particulier. Par la parole, l'homme s'exprime. La fonction poétique du langage est essentielle.



Aussi est-il dans l'essence de la poésie d'être obscure, mystérieuse, insaisissable. Par le langage poétique, nous vivons l'aventure, l'alchimie du verbe. Nommer une réalité, c'est nous la faire étudier dans ce qu'elle a de plus beau, telle que nous ne l'expérimenterons jamais. Mais la poésie dépasse, transcende le langage, elle n'est possible que parce que le langage lui-même est, en son essence, poétique, c'est-à-dire symbolique, métaphorique. Tout signifiant est au fond une métaphore et renvoie non pas au signifié mais à un autre signifiant. Ainsi en va-t-il d'expressions comme « mettre les voiles «... Le langage est aussi hypostasiant, c'est-à-dire qu'il présente la matérialité du signe comme étant l'idéalité du signifié, il fait vivre la présence du signe comme étant la présence de la signification. Autrement dit, le langage donne l'être, fait vivre l'irréel comme le réel. Il suffit parfois de nommer une chose, une ville ou un pays, par exemple, pour que le nom devienne réalité : « Le nom de Parme, une des villes où je désirais le plus aller depuis que j'avais lu La Chartreuse, m'apparaissant compact , lisse, mauve et doux, si on me parlait d'une maison quelconque de Parme dans laquelle je serais reçu, on me causait le plaisir de penser que j'habiterais une demeure lisse, compacte, mauve et douce, qui n'avait de rapport avec les demeures d'aucune ville d'Italie, puisque je l'imaginais seulement à l'aide de cette syllabe lourde du nom de Parme où ne circule aucun air, et de tout ce que je lui avais fait absorber de douceur stendhalienne et du reflet des violettes « (« Du côté de chez Swann «). L'essence du langage est donc d'être métaphorique.


  • I) La langage sert à communiquer des informations.

a) Parler c'est transmettre des informations.
b) La parole suppose un locuteur et un récepteur.
c) Si quelqu'un parle, c'est qu'il a quelque chose à dire.

  • II) Toute parole est expression de soi.

a) Les informations n'ont pas besoin de la parole pour être véhiculées.
b) La fonction du langage est l'évocation et non l'information.
c) L'essence du langage est poétique.

.../...



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Le langage n'est-il que transmission d'informations	? Corrigé de 3426 mots (soit 5 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Le langage n'est-il que transmission d'informations ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Le langage n'est-il que transmission d'informations ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit