LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< En quoi les métamorphoses des Dieux sont-elle ... Importance Du Passage Du Cyclope Dans L'odyss ... >>


Partager

La Langue Française: Sa Place Au Sein De L'Europe, La Dimension Européenne Des Lumières (Xviiie Siècle)

Echange

Aperçu du corrigé : La Langue Française: Sa Place Au Sein De L'Europe, La Dimension Européenne Des Lumières (Xviiie Siècle)



Document transmis par : Justyne46231


Publié le : 18/1/2011 -Format: Document en format HTML protégé

La Langue Française: Sa Place Au Sein De L'Europe, La Dimension Européenne Des Lumières (Xviiie Siècle)
Zoom

La Langue Française

 

I- Origine de la langue française

Le français vient en grande partie du latin populaire, tel qu'il était parlé en Gaule depuis la conquête romaine (52 av. J.-C.). Ce latin évolue lui-même diversement au contact des parlers locaux (celte, ibère, ligure, osque, etc.). Mais, en même temps, on a pu dire que c'était «  la plus germanique des langues romanes «. C'est en effet la seule qui ait subi à ce degré l'influence des peuples du Nord, surtout des Francs, qui durant des siècles ont occupé la partie septentrionale du pays (d'où le nom de France).

Le français, langue très importante en Europe du XVIIIe siècle, devient l’outil principal qui servit à propager les idées et les valeurs des Lumières durant cette période.

 

II- Le développement du français en France:

L’État ne se préoccupait pas plus au XVIIIe siècle qu'au XVIIe de franciser le royaume. On estime qu'à cette époque moins de trois millions de Français pouvaient parler ou comprendre le français, alors que la population atteignait les 25 millions. 

Au milieu du XVIIIe siècle, le peuple francisant parlait un français populaire non normalisé, encore parsemé de provincialismes et d'expressions argotiques. Seules quelques provinces étaient résolument francisantes. Par contre, la plupart des gens du peuple qui habitaient la Normandie, la Lorraine, le Poitou et la Bourgogne étaient des semi-patoisants : les habitants de ces provinces pratiquaient une sorte de bilinguisme: ils parlaient entre eux leur patois, mais comprenaient le français. Le patois est alors considéré comme étant essentiellement la langue des paysans et des ouvriers. Il s'agit d'un usage dévalorisé et subalterne. Les seuls Français à parler le français relativement standardisé étaient ceux qui exerçaient le pouvoir, c'est-à-dire le roi et sa cour, puis les juristes, les officiers, les fonctionnaires et les écrivains. 

L’obstruction de l’école

L'école fut l'un des grands obstacles à la diffusion du français. L'État et l'Église estimaient que l'instruction était non seulement inutile pour le peuple, mais même dangereuse: « Non seulement le bas peuple n'en a pas besoin, mais j'ai toujours trouvé qu'il n’y en eût point dans les villages. Un paysan qui sait lire et écrire quitte l'agriculture sans apprendre un métier ou pour devenir un praticien, ce qui est un très grand mal! «. Dans l'esprit de l'époque, il apparaissait plus utile d'apprendre aux paysans comment obtenir un bon rendement de la terre ou comment manier le rabot et la lime que de les envoyer à l'école.

 

III- Le développement du français en Europe :

À la veille de la Révolution française, on estime qu'un quart seulement de la population française parle français, le reste de la population parle des langues régionales.

En revanche, depuis le traité de Rastadt (1714), le français est devenu une grande langue diplomatique internationale, parlée dans toutes les cours des roi...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "La Langue Française: Sa Place Au Sein De L'Europe, La Dimension Européenne Des Lumières (Xviiie Siècle)" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit