NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Lecture cursive: La nuit des temps. L'Education Selon Montaigne >>


Partager

Lecture linéaire: Paul Eluard, « La poésie doit avoir pour but la vérité pratique », Deux poètes d'aujourd'hui

Echange

Aperçu du corrigé : Lecture linéaire: Paul Eluard, « La poésie doit avoir pour but la vérité pratique », Deux poètes d'aujourd'hui



Document transmis par : Vincent37917


Publié le : 2/10/2010 -Format: Document en format HTML protégé

Lecture linéaire: Paul Eluard, « La poésie doit avoir pour but la vérité pratique », Deux poètes d'aujourd'hui
Zoom

 

Paul Eluard, le poète « aimant l’amour « est considéré comme l’un des plus grands poètes du XXème siècle. Surréaliste, il est particulièrement connu pour son usage particulier de la comparaison, la création d’images inédites, originales, et pourtant toujours accessibles au lecteur non initié. On peut citer l’une des plus célèbres : « La terre est bleue comme une orange «. Il est aussi un poète de l’amour, thème sans cesse chanté, revisité, glorifié dans ses œuvres. 

Le poème étudié détonne un peu relativement à l’idée que l’on se fait ordinairement d’Eluard et ce, dès le titre. Voilà un poème manifeste, dans lequel Eluard semble vouloir assigner un rôle particulier à son art. 

En quoi le titre du poème est-il révélateur de l’ensemble du texte ?

Nous répondrons à cette question en proposant une lecture linéaire du texte, lecture linéaire qui nous parait plus pertinente qu’une lecture analytique ici.

 

Présentation générale du poème :

 

Le poème est en alexandrins libres (dodécasyllabes) et l’on peut clairement déceler deux mouvements opposés. Dans un premier temps (v. 1 à 12), Eluard parle de la poésie amoureuse, lyrique, celle où le poète exprime ses sentiments personnels, toujours comprise et aimée par le lecteur malgré ses images déroutantes et ses obscurités et dans un deuxième temps (vers 12 à la fin) Eluard évoque sa conception de la poésie, qui s’éloigne des fonctions « traditionnelles « (chanter l’amour, la nature, produire des images). Le connecteur « Mais « v. 12 semble constituer le pivot du texte. Cette structure binaire nous engage à produire une lecture linéaire du poème.

 

Le titre et la dédicace :

Le titre semble avoir une valeur programmatique. Il est en fait constitué d’une citation empruntée à Lautréamont (1846-1870) et énonce le thème du texte que nous allons lire. Eluard va nous parler des fonctions de la poésie. L’utilisation du verbe « devoir « (« doit avoir pour but «) montre bien que pour notre poète, la poésie doit répondre à une exigence particulière. Que penser de l’expression : la vérité pratique ? Elle est au moins double. Elle signifie que la poésie est révélatrice de la vérité, non pas d’une vérité éternelle, transcendantale, mais pratique c'est-à-dire adaptée à la situation concrète et immédiate des hommes. Nous pouvons déjà en déduire que la poésie, selon Eluard, doit être donc aussi, une poésie de  circonstance, une poésie utile, loin peut-être des artifices de l’art et des images. La dédicace « à mes amis exigeants « nous montre que le poème est particulièrement destiné à quelques personnes qui ne comprennent pas l’engagement politique du poète de l’amour. Ce poème apparait donc, dès le titre, comme une explication, une justification sur la conception de la poésie selon Eluard et ses prises de position politiques – et poétiques.

 

Première partie du poème : v. 1 à 12 :

La première partie du poème est constituée de quatre tercets particulièrement rythmés, grâce notamment aux tétramètres (1, 3, 4, 6, 9, 12) et aux anaphores : « Si je vous dis « et « Vous me croyez « qui la jalonnent. Cette première partie, évoque la fonction traditionnelle de la poésie, la poésie amoureuse, poésie lyrique où le poème exprime ses sentiments. Le « je « qui apparait dès le début du poème désigne évidemment Eluard, mais aussi, à travers lui,  le poète en général. Que nous dit le poète dans cette première partie ? Tout simplement que lorsqu’il parle d’amour, de désir, de nature, il est toujours entendu et compris, même si ses propos sont obscurs. 

 

   * Ainsi la strophe 1  met en évidence le pouvoir évocateur de la poésie à travers une comparaison originale. Le « soleil dans la forêt « est comparé à « un ventre qui se donne dans un lit «. Le poète associe la nature et l’amour, deux thèmes privilégiés de la poésie. L’image parait étrange car Eluard inverse le rapport comparant/comparé. Il aurait semblé plus simple et moins original de dire que le ventre dans un lit est comme un soleil. Le ventre, la mention du lit, le verbe explicite « se donner « évoquent  les plaisirs amoureux comme le souligne le terme « mes désirs « au v 3. Le poète parle du corps de la femme, qu’il embellit par la comparaison inversée du soleil et emporte l’adhésion de ses lecteurs « vous approuvez tous mes désirs «.

 

   * Construite sur le même modèle, la deuxième strophe évoque également les plaisirs de l’amour « dits « par le poète. Il faut s’arrêter un instant sur ce verbe de « dire « qui va curieusement s’opposer, par contraste au verbe « chanter « v.13. Le verbe dire évoque la parole, la conversation naturelle, sans artifice, alors précisément que le poète évoque l’amour de façon artificielle par le biais d’images. On peut émettre l’hypothèse qu’Eluard a voulu montrer, par l’utilisation de ce verbe, que l’on considère que la production d’images étonnantes et le thème de l’amour sont la parole ordinaire du poète. La deux...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Lecture linéaire: Paul Eluard, « La poésie doit avoir pour but la vérité pratique », Deux poètes d'aujourd'hui" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit