NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Maintenant que le théâtre nous est accessibl ... Alors qu'on pouvait lire dans la Revue « Le ... >>


Partager

La lecture peut vous paraître un acte banal. En fait, c'est une activité complexe qui est tributaire des conditions physiques, des expériences personnelles et de la culture du lecteur, au point que l'on a pu dire : « Le lecteur [...] se définit par une physiologie, une histoire et une bibliothèque. » Vous commenterez cette formule en vous fondant sur des exemples précis. ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La lecture peut vous paraître un acte banal. En fait, c'est une activité complexe qui est tributaire des conditions physiques, des expériences personnelles et de la culture du lecteur, au point que l'on a pu dire : « Le lecteur [...] se définit par une physiologie, une histoire et une bibliothèque. » Vous commenterez cette formule en vous fondant sur des exemples précis. ?



Publié le : 20/3/2009 -Format: Document en format HTML protégé

	La lecture peut vous paraître un acte banal. En fait, c'est une activité complexe qui est tributaire des conditions physiques, des expériences personnelles et de la culture du lecteur, au point que l'on a pu dire : « Le lecteur [...] se définit par une physiologie, une histoire et une bibliothèque. » Vous commenterez cette formule en vous fondant sur des exemples précis.	?
Zoom

Que serait une littérature sans lecteurs ? Une histoire de la littérature ne peut être dissociée d'une histoire de la lecture.
 L'évidence de cette remarque nous avertit, incidemment, que la lecture a connu une succession d'états et ne saurait être réduite au seul fait de prendre un livre.
 « Le lecteur, a-t-on pu dire, se définit par une physiologie, une histoire et une bibliothèque. «
 C'est affirmer que lire est une activité qui plonge ses racines dans un amoncellement de couches géologiques qui s'entassent l'une sur l'autre depuis la plus profonde, le substrat biologique (une physiologie) jusqu'à la plus superficielle, le sujet individuel (expérience personnelle) via une couche intermédiaire, la culture (une bibliothèque).
 Faut-il l'acuité du géologue pour sonder cet acte d'apparence banale : la lecture ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1307 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La lecture peut vous paraître un acte banal. En fait, c'est une activité complexe qui est tributaire des conditions physiques, des expériences personnelles et de la culture du lecteur, au point que l'on a pu dire : « Le lecteur [...] se définit par une physiologie, une histoire et une bibliothèque. » Vous commenterez cette formule en vous fondant sur des exemples précis. ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit