LETTRES A BLYENBERG - SPINOZA

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'AMOUR DE DIEU (Éthique, livre V) - Spinoza Entrer dans l'Union européenne, un choix diff ... >>


Partager

LETTRES A BLYENBERG - SPINOZA

Anthologie

Aperçu du corrigé : LETTRES A BLYENBERG - SPINOZA



Document transmis par : Capucine47057


Publié le : 6/2/2011 -Format: Document en format HTML protégé

LETTRES A BLYENBERG - SPINOZA
Zoom

a) Extrait de Lettre XXI

Je m'aperçois, en effet, qu'aucune démonstration, fût-ce la plus solide suivant les règles, n'a de force à vos yeux, si elle ne s'accorde avec l'enseignement que vous, ou des théologiens connus de vous, attribuez à l'Écriture sacrée. Or, si vous admettez que Dieu s'exprime dans l'Écriture en des termes plus clairs et plus probants qu'en la lumière naturelle de l'entendement — qu'il nous a donnée également, et qu'il conserve en son intégrité par sa sagesse divine — vous avez, pour soumettre votre entendement aux croyances de l'Écriture sacrée, des raisons valables ; à votre place, j'agirais exactement de même. Mais, je l'avouerai sans détour, je ne comprends pas l'Écriture, bien que j'aie consacré un certain nombre d'années à l'étudier ; et je sais que je ne puis, quand je dispose d'une démonstration solide arriver jamais à des pensées qui la remettent en doute. Je me repose sur ce que l'entendement me fait percevoir, sans craindre qu'il puisse me tromper ni que l'Écriture puisse lui opposer une contradiction ; car la vérité ne peut contredire la vérité, ainsi que je l'ai clairement montré dans mon Appendice (je ne puis vous indiquer le chapitre exact, n'ayant pas le livre en cet endroit où je suis (en visite) ; et l'exercice de mon pouvoir naturel de comprendre que je n'ai jamais trouvé une seule fois en défaut, a fait de moi un homme heureux. J'en jouis, en effet, et m'applique à traverser la vie, non dans la tristesse et les lamentations, mais dans la tranquillité joyeuse et la gaieté, ainsi qu'il convient à qui réalise en comprenant quelque progrès intérieur. Je ne cesse de me persuader toujours davantage que tous ...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "LETTRES A BLYENBERG - SPINOZA" a obtenu la note de : aucune note

LETTRES A BLYENBERG - SPINOZA

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit