LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'imagination est-elle le refuge de la libert ... La notion d'inconscient introduit-elle la fat ... >>


Partager

La libération passe-t-elle par le refus de l'inconscient ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La libération passe-t-elle par le refus de l'inconscient ?



Publié le : 7/1/2004 -Format: Document en format HTML protégé

La libération passe-t-elle par le refus de l'inconscient ?
Zoom

Le cheminement vers la liberté s'effectue-t-il contre ou avec la reconnaissance de l'inconscient ? L'existence d'un inconscient psychique est-elle un moyen ou un obstacle à la liberté humaine ? Prétendre que l'inconscient me détermine, n'est-ce pas du même coup refuser, par un stratagème de mauvaise foi, la liberté ? Mais, n'est -ce pas la résistance (Freud) qui pousse à refuser l'existence de l'inconscient. La libération, cessation d'une servitude, en implique au contraire la reconnaissance. En effet, la connaissance des causes qui me déterminent est liberté.

Se demander si la liberté passe toujours par le refus de l’inconscient, c’est s’interroger à savoir si l’hypothèse de l’inconscient n’est pas incompatible avec l’affirmation de la liberté. L’hypothèse de l’inconscient consiste à affirmer selon la formule de Freud énoncée dans son article « Une difficulté de la psychanalyse « que « le moi n’est pas maître dans sa propre maison «. Poser cette absence de maîtrise du moi consiste à considérer que ce dernier ne maîtrise ni vraiment ses goûts ni ses désirs, ni ses envies. Vous pouvez alors montrer les conséquences de cette affirmation. Dès lors, on saisit pourquoi on assiste à une remise en cause de l’autonomie du sujet. Là où le moi se pensait le maître, il devient dépossédé de cette place et il perd le contrôle qu’il pensait avoir sur la vie psychique. Vous pouvez dès lors opposer cette approche de Freud aux thèses de la liberté de la volonté telles que vous pouvez les rencontrer chez Sartre par exemple. Vous pouvez également vous reporter aux critiques que Alain fait de l’hypothèse de l’inconscient. Toutes ces approches semblent donc montrer que la liberté passe par le refus de l’inconscient qui semble incompatible avec cette dernière. Dans ces conditions, demandez-vous si de nombreux problèmes ne se posent pas : faut-il rejeter comme le fait Alain l’hypothèse de l’inconscient même si elle semble renvoyer à une réalité ? faut-il refuser à l’homme la liberté ? Demandez-vous s’il y a nécessairement une incompatibilité entre l’hypothèse de l’inconscient et la liberté.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5576 mots (soit 8 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "La libération passe-t-elle par le refus de l'inconscient ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit