NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Sur quoi repose l'accord des esprits? Le bonheur est-il le bien suprême ? >>


Partager

La liberté est-elle notre destin ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La liberté est-elle notre destin ?



Publié le : 9/3/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	La liberté est-elle notre destin ?
Zoom

-La liberté, c'est le sentiment d'être indépendant par rapport à une influence extérieure, donc d'être maître de soi. Etre libre, c'est être maître de sa propre destinée.
-Or, le destin, à l'inverse, est souvent entendu comme une prédestination, c'est-à-dire comme la prédétermination de l'action d'un être, dont les faits et gestes s'enchaînent avec une implacable nécessité.
-En quel sens pourrait-on donc comprendre la liberté comme constituant notre destin le plus absolu ? La liberté peut-elle parvenir à un tel degré d'absoluité qu'elle en devienne comme "fatale" ? Et n'y aurait-il pas, alors, un mode authentique d'assomption de cette fatalité de la liberté, au sein d'un destin vécu comme responsabilité absolue ?



- L'ironie tragique consiste à favoriser l'exécution du fatum, alors qu'on a précisément l'intention de le conjurer par l'illusion d'une action libre. Le tragique est d'autant plus fort lorsqu'est rendue plus sensible la nécessité prédéterminée de notre action, qui par là échappe à toute liberté possible, rendue par avance vaine et illusoire. Le destin constitue, ainsi, le contrepied parfait de toute conception possible de la liberté.     II. La liberté constitue un destin, en raison de son absoluité constitutive (Sartre).   -L'homme choisit ce qu'il veut être selon un éventail indéfini de possibilités qui lui sont essentiellement offertes. Il n'y a donc pas de forces transcendantes qui déterminent son choix, donc pas de prédestination : l'homme est à lui-même, en tant qu'être fondamentalement libre, son propre destin. -Or, l'homme ne choisit précisément pas d'être libre : il est contraint d'être libre, au sens où sa liberté seule n'échoit pas à son choix ; c'est pourquoi la liberté constitue, non une essence prédéterminée, mais la condition propre d'un homme qui ne choisit pas la nécessité même de sa liberté. Le vrai tragique, en ce sens, ne réside pas dans la prédétermination, mais dans la liberté absolue, tellement absolue qu'elle échappe à cette liberté même. En effet, on peut choisir de fuir sa liberté, mais on restera toujours responsable de tout devant tous, quoiqu'on fasse : et c'est dans ce constat existentiel que se situe toute la tragédie du destin humain.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 747 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La liberté est-elle notre destin ? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit