LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La liberté est-elle notre destin ? La liberté est-elle plus qu'un caprice ? >>


Partager

La liberté est-elle notre plus grand bien ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La liberté est-elle notre plus grand bien ?



Publié le : 30/9/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	La liberté est-elle notre plus grand bien  	?
Zoom

 Si la liberté est notre plus grand bien alors un homme non libre n’est plus un homme. Voilà tout l’enjeu de notre sujet. Dire de la liberté qu’elle est notre plus grand bien, c’est préférer la mort à la perte de notre liberté. Si on dit que la liberté est notre plus grand bien, alors il faudra démontrer en quoi la vie peut être inférieure à la liberté. Le second problème qui se pose est le suivant : si la liberté est notre plus grand bien comment expliquer qu’on troque notre liberté contre notre vie ? Celui qui se fait esclave, place la vie au dessus de la liberté. La question est donc double : 1) Comment placer la liberté au dessus de la vie ? 2) Si la liberté vaut plus que la vie comment expliquer qu’on échange la première pour conserver la seconde ?



Être gouverné par la raison pure c'est être libre. La raison pure échappe au déterminisme, elle n'est pas soumise à l'ordre des causes empiriques, cette raison rend libre celui qui la suit. Etre déterminé par la raison pratique cela revient à être libre. Le line est donc fait entre liberté et raison. Ce qui est spécifiquement humain, c'est la raison, vivre sous le gouvernement de la raison. Et vivre sous le gouvernement de la raison cela revient à être libre. Transition   Si vivre libre est ce qui est spécifiquement humain, comment justifier que la vie soit parfois préférée à la liberté ? Comment expliquer que l'homme méprise parfois la liberté alors qu'elle est son bien le plus précieux ? Troisième Partie Rousseau : le goût de la liberté Rousseau dans le premier livre du contrat social combat, entre autre, l'idée selon laquelle la vie serait le plus grand bien. Les adversaires de Rousseau partent du constat suivant : les hommes acceptent de perdre leur liberté en échange de leur vie.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 874 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La liberté est-elle notre plus grand bien ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit