NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< « La théorie de la Loi écran ». E.C.J.S. (Dossier – Documentaire) : La ... >>


Partager

La loi du 11 février 2005 sur l'égalité des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, réforme la loi du 30 juin 1975. Droit

Droit

Aperçu du corrigé : La loi du 11 février 2005 sur l'égalité des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, réforme la loi du 30 juin 1975. Droit



Publié le : 25/8/2012 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
La loi du 11 février 2005 sur l'égalité des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, réforme la loi du 30 juin 1975. Droit
Zoom

Le service social de la CRAM, a une mission de maintien dans l'emploi. Les personnes prisent en charge ont moins de 60 ans et sont en arrêt de travail pour maladie ou accident du travail-maladie professionnelle. Les principales missions de ce service reposent sur la préservation de l'autonomie, la préservation de l'emploi, l'accès aux droits et le droit aux soins. Dans ce cadre d'intervention, le partenariat avec la MDPH est important car nous lui faisons appel quotidiennement. Parmi les multiples dispositifs que propose la MDPH, le service social CRAM sollicite la RQTH (Reconnaissance Qualité Travailleur Handicapé) qui facilite l'employabilité des personnes handicapées grâce à des postes adaptés. Pour les personnes handicapées ayant des difficultés ou ne pouvant plus travailler, l'AAH est mise en place, dans le cadre de la lutte contre la précarité et l'exclusion en procurant un revenu minimum mensuel à celles-ci. En ce qui concerne la PCH elle est utilisée afin de concourir à la préservation de l'autonomie des personnes handicapées grâce à des aides de différentes natures. Pour les personnes ayant un lourd handicap des demandes de cartes de priorité, de stationnement ou d'invalidité sont déposées à la MDPH. Enfin dans une optique de préservation de l'emploi, l'accès aux formations professionnelles et aux bilans de compétences sont essentiels pour un reclassement professionnel. L'AGEFIPH (association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées) est un acteur central de l'emploi des personnes handicapées. Son budget est issu des taxes payées par les entreprises qui ne contribuent peu ou pas à emploi des personnes handicapées.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1769 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La loi du 11 février 2005 sur l'égalité des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, réforme la loi du 30 juin 1975. Droit" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit