NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Quel est la fonction première de l'état ? Faut-il être raisonnable pour être libre? >>


Partager

La loi est-elle un obstacle ou une condition de la liberté?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La loi est-elle un obstacle ou une condition de la liberté?



Publié le : 17/3/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	La loi est-elle un obstacle ou une condition de la liberté?
Zoom

 

Il faut de prime abord distinguer différents domaines d'application de lois. Il est à remarquer d'ailleurs que le singulier LA loi désigne la loi dans sa forme générale et non pas les lois particulières. On peut donc penser à la loi juridique, à la loi morale mais aussi à la loi dite scientifique qui correspond à la loi de la nature. Tous trois ont un point commun qui est leur caractère d'obligation, de nécessité. En effet, le loi juridique émane d'autorité et prescrit des règles d'actions en vue de la vie en commun qu'il faut respecter sous peine de sanction, la loi morale selon Kant exige( impératif "agis de telle sorte") et les lois scientifiques sont de l'ordre de la nécessité( une pomme soumise à la loi de gravitation tombe toujours).

D'autre part un obstacle est ce qui marque une résistance à une force, un empêchement, mais il faut souligner pourtant que le terme obstacle n'indique pas une impossibilité définitive à l'action. Il peut être contourné. D'autre part, une condition indique les règles qui supposent, qui permettent l'action, ici la liberté. Pourtant comme le dit Montesquieu respecter une loi, c'est agir comme on doit agir. Dès lors, la loi avec sa forme "tu dois" semble s'opposer à la liberté comme possibilité de faire ce que l'on veut sans entrave? Cependant le respect volontaire à une loi ne peut pas être preuve de la liberté? Les lois ne garantissent pas la liberté dans la société? Cependant la vraie liberté ne réside pas plutôt dans l'indépendance des lois?

 



  1. La loi entrave nos possibilités d'action et donc notre liberté La liberté vient du latin liber qui dans son sens usuel signifie absence de contrainte. Dans ce contexte, la liberté se définit comme indépendance et comme la possibilité de suivre son bon plaisir sans être gêné ou entravé par autrui. La liberté serait alors une lutte contre tout ce qui la restreint : l'Etat, les règles sociales. Dans ce sens la loi contraint la liberté naturelle de l'homme et la fantaisie de son désir. De même, dans le domaine des lois de la nature, l'homme ne peut pas faire ce qu'il veut, puisqu'il est soumis à des lois. Ainsi, même si un homme voulait voler, cela lui serait impossible( en dehors de réalisations mécaniques) puisqu'il est soumis à la loi de la pesanteur et que les lois de la nature qui préside à la création et au fonctionnement de son organisme ne lui permet à travers ses organes de le faire. La loi trace donc une limite à mon action : qu'elle soit juridique( je n'ai pas le droit de rouler à gauche de la route si j'en ai envie), la loi morale( je n'ai pas le droit de mentir puisque cela porte préjudice à autrui) et les lois scientifiques( je ne peux pas m'envoler). La loi est donc un obstacle à ma liberté, elle m'empêche de faire ce que je veux, même si cela ne peut être que momentané.   2.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3216 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La loi est-elle un obstacle ou une condition de la liberté? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit