LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La guerre Iran-Irak 1986-1990 (Histoire) La question sarroise >>


Partager

La lutte des Noirs américains pour les droits civiques

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : La lutte des Noirs américains pour les droits civiques



Publié le : 1/8/2006 -Format: Document en format HTML protégé

La lutte des Noirs américains pour les droits civiques
Zoom

1955 à 1972 - chronologie spécialisée

   
25 décembre 1955
La commission du commerce inter-Etats condamne la ségrégation raciale dans les trains et les autobus. A l'appel du pasteur Martin Luther King, les Noirs de Montgomery (Alabama), pour protester contre la ségrégation des autobus, organisent un boycottage de ces moyens de transport.

 

24 janvier 1956
Vingt-sept jeunes Noirs se voient refuser l'inscription dans les écoles de Little-Rock (Arkansas).

 

29 février 1956
Le tribunal fédéral de Birmingham ordonne à l'université d'Alabama de réintégrer la jeune étudiante noire Autherine Lucy.

 

21 décembre 1956
Fin de la ségrégation raciale dans les autobus de Montgomery.

 

19 juillet 1957
Le président Eisenhower fait savoir qu'en aucun cas il ne fera intervenir les troupes fédérales pour faire respecter dans le Sud l'intégration scolaire des Noirs.

 

27 août 1957
A la demande de la Ligue des mères d'élèves de Little-Rock, le gouverneur de l'Arkansas, Orval Faubus, décide une suspension temporaire de l'intégration. Mais le juge fédéral Davies ordonne l'application de celle-ci à partir du 3 septembre.

 

29 août 1957
Le Sénat vote une loi sur les droits civiques protégeant le droit de vote des Noirs, déjà approuvée par la Chambre des représentants le 27 août.

 

2 septembre 1957
Little-Rock : à la veille de la rentrée scolaire, le gouverneur Faubus fait appel à la garde nationale pour empêcher l'intégration.

 

3 septembre 1957
Troubles à Little-Rock à l'occasion de l'intégration raciale dans les écoles. Malgré les mises en garde de la Cour suprême, qui maintient l'ordre d'intégration, et du président Eisenhower, la garde nationale refoule les Noirs qui se présentent à l'école.

 

23 septembre 1957
Little-Rock : mille Blancs manifestent pour empêcher les neuf élèves noirs d'entrer à l'école.

 

24 septembre 1957
Little-Rock : le président Eisenhower place la garde nationale de l'Arkansas sous commandement fédéral et envoie mille parachutistes à Little-Rock qui font rentrer le lendemain six élèves noirs à l'école.

 

18 novembre 1957
A Atlanta (Georgie), le président Eisenhower lance un appel aux Américains afin de mettre un terme à toutes les formes de discrimination.

 

12 septembre 1958
La Cour suprême ordonne l'intégration immédiate dans les écoles de Little-Rock. Les autorités ferment les établissements scolaires plutôt que d'obtempérer. Pendant l'année scolaire 1958-1959, en vertu d'une décision du gouvernement Faubus, les quatre écoles secondaires de Little-Rock sont fermées.

 

Juillet 1959
La commission scolaire de Little-Rock accepte l'inscription d'une quarantaine d'élèves noirs.

 

21 avril 1960
Adoption par le Congrès d'une nouvelle loi sur les droits civiques portant sur le droit de vote des Noirs et la répression de certains crimes racistes.

 

8 novembre 1960
A l'élection présidentielle les électeurs noirs ont voté à 78 % pour John Kennedy.

 

20 mai 1961
Début de graves incidents raciaux dans l'Alabama à l'occasion du premier " Pèlerinage de la liberté " entrepris par les intégrationnistes du Nord dans le Sud.

 

22 mai 1961
Robert Kennedy, ministre de la justice, décide d'envoyer des agents fédéraux pour protéger les " pèlerins ".

 

26 mai 1961
Dans un discours consacré au problème racial, John Kennedy prévoit que, " d'ici trente à quarante ans ", un Noir pourrait être président des Etats-Unis.

 

3 novembre 1961
L'Etat de l'Alabama engage un juriste et un médecin pour démontrer la supériorité de la race blanche.

 

28 mars 1962
L'archevêque de La Nouvelle-Orléans ordonne l'intégration dans les écoles catholiques de l'Etat. Il excommunie trois catholiques qui s'opposent ouvertement à son ordre.

 

Juillet 1962
Le pasteur Martin Luther King est emprisonné à plusieurs reprises à l'occasion de manifestations intégrationnistes à Albany.

 

Septembre 1962
Graves incidents à l'université du Mississippi, où le gouverneur Barnett s'oppose à l'inscription du premier étudiant noir, James Meredith. De violentes bagarres ont lieu; John Kennedy fait intervenir plusieurs centaines d'agents fédéraux et M. Meredith peut finalement s'inscrire

 

12 avril 1963
Les incidents raciaux se multiplient dans le Sud et spécialement dans l'Alabama où le pasteur Martin Luther King est arrêté pour avoir participé à une démonstration anti-ségrégationniste.

 

9 mai 1963
Annonce par Martin Luther King d'un accord partiel à Birmingham (Alabama) entre dirigeants noirs et commerçants blancs.

 

11 mai 1963
Nouveaux incidents raciaux à Birmingham malgré l'accord  le président Kennedy envoie en Alabama des troupes fédérales pour maintenir l'ordre.

 

11 juin 1963
Assassinat de Edgar Evers, responsable de la NAACP (Association nationale pour le progrès des Noirs) pour le Mississippi.

 

28 août 1963
Marche des Noirs sur Washington-Plus de 200 000 manifestants s'engagent à continuer leur lutte pour l'intégration raciale.

 

17 septembre 1963
Des attentats racistes font sept morts à Birmingham.

 

28 septembre 1963
Le pasteur King annonce une campagne de désobéissance civile.

 

19 juin 1964
Le Sénat adopte par 73 voix contre 27 la loi sur les droits civiques des Noirs.

 

21 juin 1964
Assassinat de trois volontaires des droits civiques (2 Blancs et 1 Noir) dans le Mississippi.

 

2 juillet 1964
Le président Johnson signe la loi sur les droits civiques des Noirs.

 

14 juillet 1964
Assassinat d'un fonctionnaire fédéral noir en Georgie.

 

21 août 1964
Le pasteur King demande un programme d'assistance économique massive à la communauté noire.

 

14 octobre 1964
Le prix Nobel de la paix est attribué au pasteur Martin Luther King.

 

21 janvier 1965
Le leader nationaliste Malcolm X, exclu du mouvement des musulmans noirs, est assassiné par un commando de Noirs à New-York.

 

11 mars 1965
Mort du pasteur blanc James Reed, attaqué par des Blancs racistes alors qu'il participait aux manifestations intégrationnistes de Selma (Alabama).

 

15 mars 1965
Le président Johnson recommande l'adoption rapide du projet de loi accordant le droit de vote aux Noirs.

 

26 mai 1965
Le Sénat adopte la loi sur le droit de vote des Noirs, par 77 voix contre 19.

 

6 août 1965
La loi sur le droit de vote des Noirs est signée solennellement par le président Johnson.

 

11 août 1965
Emeutes raciales à Los Angeles : 34 morts et 883 blessés.

 

21 août 1965
Le président Johnson nomme une commission d'enquête sur les émeutes de Los Angeles.

 

15 janvier 1966
Un Noir, Robert Weaver, est nommé secrétaire à la santé, à l'éducation et au bien-être.

 

14 juillet 1966
A Chicago, de graves bagarres entre policiers et Noirs dégénèrent en émeutes et font 2 morts.

 

30 juillet 1966
Graves incidents raciaux dans plusieurs villes.

 

5 août 1966
A Chicago, émeutes raciales au cours desquelles le pasteur Martin Luther King est blessé. Le 7, les militants des droits civiques manifestent à nouveau pour protester contre la discrimination raciale en matière de logement.

 

8 septembre 1966
Edward Brooke, du Massachusetts, est le premier Noir élu au Sénat depuis la guerre de Sécession.

 

27 septembre 1966
Après la mort d'un jeune Noir tué par la police, violents incidents raciaux à San Francisco.

 

1er mars 1967
Le pasteur Adam Clayton Powell, représentant de Harlem, est expulsé de la Chambre des représentants.

 

11 juin 1967
Emeutes raciales à Tampa (Floride), à Cincinnati (Ohio) et à Los Angeles.

 

14 juin 1967
Le président Johnson nomme pour la première fois un Noir à la Cour suprême : Thurgood Marshall.

 

13 juillet 1967
Graves troubles raciaux à Newark (New-Jersey), 27 morts et 1 300 blessés.

 

21 juillet 1967
Ouverture de la conférence du Black Power à Newark.

 

23 juillet 1967
Début d'une émeute raciale à Detroit où l'on comptera 39 morts et plusieurs milliers de blessés.

 

29 juillet 1967
Le président Johnson nomme une commission d'enquête sur les émeutes raciales.

 

29 septembre 1967
Découverte d'un " complot noir " à Philadelphie.

 

7 novembre 1967
Deux Noirs ont été élus maires de Cleveland (Ohio) et de Gary (Indiana).

 

23 novembre 1967
Réunis à Los Angeles en conférence de la Jeunesse noire, deux cents athlètes noirs décident à l'unanimité, pour protester contre le racisme, de ne pas participer aux Jeux olympiques de 1968.

 

16 décembre 1967
Le pasteur King approuve le boycottage des Jeux olympiques par les athlètes noirs américains.

 

26 décembre 1967
Arrestation de quatre " terroristes " noirs à Philadelphie.

 

10 février 1968
Incidents à l'université noire d'Orangeburg (Caroline du Sud) : trois étudiants sont tués par la police.

 

28 février 1968
Découverte d'une cellule du Ku-Klux-Klan parmi les policiers de Chicago.

 

27 mars 1968
La manifestation organisée à Memphis (Tennessee) par le pasteur King dégénère en émeute : un mort.

 

4 avril 1968
Assassinat du pasteur Martin Luther King à Memphis (Tennessee). Graves émeutes dans plusieurs villes.

 

23 juillet 1968
Troubles raciaux à Cleveland (Ohio) à la suite de l'attaque lancée par un groupe de nationalistes noirs armés contre une patrouille de police : onze morts et une vingtaine de blessés.

 

8 août 1968
A Los Angeles, fusillade entre policiers et plusieurs militants noirs appartenant au parti des Panthères noires.

 

10 mars 1969
James Earl Ray, assassin présumé du pasteur King, est condamné à quatre-vingt-dix-neuf ans de prison.

 

2 avril 1969
Vingt et un membres des Panthères noires qui préparaient une série d'attentats contre plusieurs grands magasins de New-York sont inculpés.

 

3 avril 1969
Pour l'anniversaire du meurtre du pasteur King, émeute raciale à Chicago.

 

8 mai 1970
Deux étudiants noirs sont tués par le police au cours d'une manifestation à Jackson (Mississippi).

 

11 mai 1970
Lester Maddox (gouverneur de Georgie) fait appel à la garde nationale pour rétablir l'ordre à Augusta à la suite de violents incidents raciaux.

 

18 juin 1970
Pour la première fois, un Noir, Kenneth Gibson, est élu maire d'une grande ville de la côte est, Newark.

 

30 août 1971
Une quinzaine de cars de ramassage scolaire sont incendiés à Pontiac (Michigan) par des extrémistes blancs opposés au transport des écoliers destiné à améliorer l'équilibre racial dans les trente-six écoles de la ville.

 

11 mars 1972
La première convention nationale politique noire réunie à Gary (Indiana) lance un avertissement aux partis traditionnels.

 

4 juin 1972
Acquittement d'Angela Davis militante communiste noire dont le procès s'était ouvert le 28 février.

 

8 juin 1972
Après le Sénat, la Chambre des représentants approuve, par 218 voix contre 180, un nouveau train de mesures destinées à soutenir financièrement les différents systèmes d'éducation.

 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2203 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La lutte des Noirs américains pour les droits civiques " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit