MACHIAVEL: PRINCE ET VERTU

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< MALEBRANCHE: DES ILLUSIONS DES SENS MACHIAVEL: Prince et bonté >>


Partager

MACHIAVEL: PRINCE ET VERTU

Philosophie

Aperçu du corrigé : MACHIAVEL: PRINCE ET VERTU



Publié le : 5/1/2010 -Format: Document en format HTML protégé

	MACHIAVEL: PRINCE ET VERTU
Zoom

Si Machiavel justifie la violence occasionnelle, il n'en fait pas l'apologie. Il remarque seulement que le prince fait preuve de plus de clémence en étant cruel de temps en temps qu'à laisser pourrir une situation, car les désordres continus déran­gent la société tout entière tandis que les sévéri­tés ponctuelles ne touchent que les particuliers.

Machiavel est trop fin observateur pour ne pas voir qu'une cruauté arbitraire ou permanente finirait par se retourner contre celui qui l'exercerait.



Il n'est pas nécessaire d'avoir en fait toutes les susdites qualités, mais il est bien nécessaire de paraître les avoir. Et même, j'oserai dire ceci : que si on les a et on les observe toujours, elles sont dommageables; et que si on paraît les avoir, elles sont utiles; comme de paraître pitoyable, fidèle, humain, droit, religieux, et de l'être; mais d'avoir l'esprit édifié de telle façon que, s'il faut ne point l'être, tu puisses et saches devenir le contraire. Et il faut comprendre ceci : c'est qu'un prince, et surtout un prince nouveau, ne peut observer toutes ces choses pour lesquelles les hommes sont tenus pour bons, étant souvent contraint, pour maintenir l'État, d'agir contre la foi, contre la charité, contre l'humanité, contre la religion. Aussi faut-il qu'il ait un esprit disposé à tourner selon que les vents de la fortune et les variations des choses le lui commandent, et comme j'ai dit plus haut, ne pas s'écarter du bien, s'il le peut, mais entrer dans le mal, s'il le faut. MACHIAVEL


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	MACHIAVEL: PRINCE ET VERTU	Corrigé de 1026 mots (soit 2 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " MACHIAVEL: PRINCE ET VERTU " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

MACHIAVEL: PRINCE ET VERTU

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit